Les renoncements aux soins médicaux encore importants
un service de meilleurtaux.com

Les renoncements aux soins médicaux encore importants

Malgré les efforts déployés par l’État au cours des dernières décennies pour faciliter l’accès aux soins des citoyens, de nombreuses personnes refusent encore de se faire soigner. Les raisons de ce renoncement sont nombreuses, mais varient selon les personnes. L’Assurance maladie a ainsi mis en place diverses mesures afin d’encourager le retour aux soins.

Les principales causes du renoncement aux soins

Plusieurs raisons favorisent le renoncement aux soins malgré les dispositifs mis en place par l'État, notamment l'affiliation à une caisse d'assurance maladie.

Une étude menée dans le département de l'Hérault où près d'un tiers des personnes malades renoncent à se faire soigner a révélé que les soucis financiers constituent la première cause (notamment le reste à charge trop élevé).

La majorité des personnes qui ne rejoignent pas les centres de santé lors de problèmes plus ou moins graves est issue de familles démunies.

La complexité des démarches et des paperasseries administratives à effectuer afin d'accéder aux soins est la deuxième raison.


Enfin, les autres causes sont généralement psychologiques comme la peur à l'idée d'aller en consultation et d'être ausculté, ou encore l'appréhension face à l'obligation de devoir quitter son logement.

D'autres facteurs comme le manque de temps et l'éloignement des centres de santé expliquent également le renoncement aux soins.

Les dispositifs mis en place pour encourager le recours aux soins

La majorité des personnes qui renoncent aux soins sont des femmes. Elles représentent 65,5 % des dossiers traités par les responsables. Plus de la moitié de ces cas sont des mères célibataires. De nombreux chômeurs choisissent également de ne pas se faire soigner.

Par ailleurs, les soins auxquels le plus de personnes choisissent de se passer sont :

  • les soins dentaires ;
  • les soins ophtalmologiques.

Dans le cadre du dispositif PFIDASS (Plate-Forme d'Intervention départementale pour l'Accès aux Soins et à la Santé) destiné à améliorer l'accès aux soins à tous les Français, l'Assurance maladie s'est entourée de plusieurs partenaires, notamment des institutions, des associations diverses (Les Restos du cœur, Secours populaire) et des professionnels de la santé des départements les plus touchés.

Le rôle de ces associations partenaires est crucial, puisqu'elles aident à : - identifier les personnes qui semblent refuser de se faire soigner ; - les rediriger vers la plate-forme.

Puis, après examen de leur dossier, les assurés les plus modestes bénéficient de l'accompagnement d'un conseiller de l'Assurance maladie jusqu'à leur prise en charge par un médecin.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)