La majorité des Français a des envies d’ailleurs
un service de meilleurtaux.com

La majorité des Français a des envies d’ailleurs

Historiquement, environ 10 % des Français déménagent chaque année, mais leur nombre est en train d’augmenter. Une récente enquête effectuée par BVA pour Foncia révèle que 49 % des ménages projettent de changer de cadre de vie. Les Franciliens en particulier, ont des envies d’ailleurs, puisque le pourcentage de ceux qui rêvent de changer de région atteint 70 %.

Majorité Français déménagement hausse assurance habitation

Les motivations des Français au déménagement

Changer d'environnement est la raison invoquée par 49 % des personnes désireuses de changer de maison ou d'appartement. Ce taux augmente à 59 % chez les résidents de l'Île-de-France. Parmi les autres raisons soulevées :

  • 27 % des répondants souhaitent s'installer dans un logement plus spacieux,
  • 18 % cherchent à diminuer leur budget logement,
  • 9 % disent vouloir passer moins de temps dans les transports,
  • 17 % envisagent de réaliser un investissement immobilier,
  • 15 % des sondés sont contraints par leur profession,
  • 12 % veulent vivre plus près de leur famille.

Faible intérêt pour la mobilité inter-régionale

Le sondage BVA pour Foncia n'évoque pas la destination visée par ces Français qui pensent déménager. Mais selon des études antérieures, la mobilité inter-régionale n'intéresse qu'une faible proportion de personnes. En effet, 92 % des candidats à l'acquisition de leur résidence principale préfèrent rester dans la même région. 88 % d'entre eux privilégieraient même leur département actuel. Les Aquitains, les Alsaciens et les Auvergnats sont les plus attachés à leur région.


L'Île-de-France représente un cas à part. Poussés par des conditions de crédit plus attractives, les habitants des autres régions sont attirés par la proximité de la capitale, alors qu'une majorité de Franciliens rêve d'un lieu de vie différent.

Disparités régionales fortes sur l'assurance

Dans toute la France, souscrire une assurance pour un appartement ou une maison individuelle est obligatoire. Le montant de cette protection peut varier notablement, car en plus du profil de l'assuré et du type de bien, plusieurs critères entrent en considération :

  • le climat et le risque de catastrophes naturelles,
  • le nombre de cambriolages et dégradations (grandes agglomérations, hameau isolé…)
  • etc.

Les résultats d'une enquête datant d'avril 2017 placent la Bretagne en tête du classement des régions les moins chères en termes d'assurance habitation (235 euros pour une moyenne nationale de 287,6 euros). À l'autre extrémité, les Corses déboursent 412 euros annuellement, soit presque le double !

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)