Les conducteurs bordelais se ruent vers les centres de contrôle technique
un service de meilleurtaux.com

Les conducteurs bordelais se ruent vers les centres de contrôle technique

À compter du 20 mai, la visite technique des véhicules sera plus stricte et plus chère. Ainsi, pour échapper provisoirement à la hausse des tarifs à venir et à l’augmentation du nombre de vérifications effectuées sur leur voiture, les automobilistes bordelais décident de prendre les devants et affluent vers les centres de contrôle qui se retrouvent alors engorgés.

conducteurs bordelais centres contrôle technique

À Bordeaux, les centres de contrôle sont débordés

À partir du 20 mai, les nouvelles dispositions relatives au contrôle technique des véhicules entreront en vigueur : hausse des droits de visite, contre-visites payantes, augmentation du nombre de points de contrôle, « défaillances critiques » entraînant l'interdiction de rouler dans les 24h…

Pour contourner ces nouvelles règles, au moins pour une année encore, les conducteurs bordelais ont pris d'assaut les centres de contrôle de la région afin de procéder au contrôle technique de leur voiture et continuer à bénéficier des critères actuels. Conséquence : les contrôleurs techniques croulent sous les demandes de rendez-vous.


Le contrôle anticipé n'est pas vraiment une solution

Et pourtant, les responsables du centre de contrôle technique Autovision, à Floirac, sont clair :

Recourir au contrôle anticipé n'est qu'une solution temporaire, et cela ne fera que retarder l'échéance. Étant donné les défauts « critiques » qui viendront s'ajouter à la liste actuelle, un véhicule jugé apte « de justesse » actuellement et qui aura par la suite des soucis ne passera plus le prochain contrôle

Les automobilistes qui passeront leur contrôle technique après le 20 mai et qui réussissent les tests avec brio seront tranquilles pour au moins 2 ans. Quant à ceux dont le véhicule présente des anomalies critiques, ils devront effectuer les réparations dans la journée. Pour éviter que l'addition ne soit trop salée, ces derniers pourront malgré tout compter sur leur assurance voiture pour prendre en charge tous les frais, si le contrat le prévoit.

Les centres doivent aussi se préparer à l'après 20 mai

Les centres de contrôle seront saturés pour encore environ un mois. Les contrôles anticipés constituent actuellement l'essentiel de leurs activités. Au centre de contrôle technique Autovision, à Floirac, les techniciens prennent en charge une voiture toutes les demi-heures, et ce, huit heures par jour.

Quoi qu'il en soit, après le 20 mai, il est à prévoir que les centres seront plus ou moins désertés, lesquels devront par ailleurs s'équiper avec des appareils et dispositifs de contrôle adaptés aux nouvelles dispositions de contrôle de défaillance.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €