Les dépenses relatives en assurance maladie affichent une tendance haussière
un service de meilleurtaux.com

Les dépenses relatives en assurance maladie affichent une tendance haussière

Les dépenses liées à l’assurance maladie représentent une majeure partie de l’Objectif National de Dépenses d’Assurance Maladie, soit 86%. Ces frais de remboursement ne sont pas constants. À titre d’indication, une tendance haussière a été enregistrée, sur une période de douze mois, par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés.

dépenses assurance maladie hausse

La Caisse Nationale d'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés ou CNAMTS a récemment révélé les variations de la tendance des dépenses en assurance maladie Par le biais des données Corrigées des Variations Saisonnières et des Jours Ouvrés (CVS-CJO) qu'elle a publiées, on a pu conclure que les remboursements réalisés au mois de mars de l'année dernière étaient moins importants par rapport à ceux de mars 2018. En effet, ces derniers affichent une hausse globale de 2,6%, qui est moins dynamique comparé à l'augmentation constaté au mois de février 2018.

Plus particulièrement pour les données Corrigées des Jours Ouvrés les chiffres affichent une tendance haussière, à raison d'une progression de près de 3% sur un an.


Les chiffres clés de la tendance

Les dépenses d'assurance maladie des Français comprennent les différents tarifs appliqués pour les soins, tels que les consultations et les médicaments achetés auprès des pharmacies, qu'elles soient implantées dans les hôpitaux ou dans des établissements particuliers.

Comparé à mars 2017, le coût des médications livrées en pharmacie hospitalière a augmenté de 2,8% le mois précédent, en données globales (Corrigées des Variations Saisonnières et des Jours Ouvrés). Sur cette même période, les remboursements enregistrent une hausse de 4,0%, en données CJO seules.

Une augmentation de 2,4% a aussi été constatée au niveau de la couverture en cas d'achat de médicaments auprès d'une pharmacie publique en mars dernier. Annuellement, la progression est estimée à 1,9%.

Les chiffres ont aussi augmenté au niveau des assurances en cas d'hospitalisation. Pour les hôpitaux publics, une légère hausse de 0,9% a été constatée tandis que celle-ci est plus considérable (3,9%) pour les cliniques privées Du côté des établissements médico-sociaux, les remboursements s'accentuent de 8,7%. D'un point de vue global, la progression est évaluée à 1,5% sur une période de douze mois.

Un mode opératoire variable selon les points de vue

Il n'est plus à redire que les données communiquées par la CNAMTS affichent une tendance haussière. Celles-ci tiennent en compte les jours ouvrés pour réaliser un suivi mensuel des montants, ce qui ne permet pas de suivre l'atteinte de l'Objectif National de Dépenses d'Assurance Maladie. En effet, ce dernier englobe la majorité des tarifs remboursés, dans le cadre du régime général d'assurance maladie (86%).

Leur façon de procéder à la comptabilisation de la caisse d'assurance maladie diffère l'une de l'autre. Si la CNAMTS compte à partir de la date de remboursement, l'ONDAM, quant à lui, considère les dépenses dès la date des soins.

En 2017, l'évolution de l'ONDAM a été chiffrée à 2,2% tandis que celle de 2018 est remontée à 2,3%.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)