Cityscoot veut se développer davantage
un service de meilleurtaux.com

Cityscoot veut se développer davantage

Pionnier de la location de scooters électriques en France, Cityscoot souhaite franchir une nouvelle étape dans sa croissance. La startup parisienne a en effet levé 40 millions d’euros pour développer son activité dans l'Hexagone mais également au niveau international. À l’occasion, elle améliore son offre en boostant les performances de ses deux-roues et en intégrant de nouvelles fonctionnalités à son application mobile.

Cityscoot développer davantage

Cityscoot, la startup parisienne offrant un service de location de scooters électriques, veut conserver sa place de leader en France. Comptant actuellement 1 650 deux-roues à son service, elle intervient à Paris et en région parisienne, notamment à Issy-les-Moulineaux, à Boulogne, à Neuilly et à Levallois.

D’ici la fin de l’année, Cityscoot envisage d’agrandir la taille de son parc de véhicules à 3 400 scooters. Des mises en service sont prévues ce mois de mai. La startup compte en outre élargir son champ d’intervention dans de nouvelles communes avoisinant Paris. Suite à un test concluant effectué cet hiver, 500 scooters seront par ailleurs déployés à Nice.


Une offre améliorée

Cityscoot améliore les performances de ses deux-roues électriques en lançant un nouveau modèle de véhicule. Baptisé CityBoost, celui-ci intègre une double courroie lui procurant une capacité d’accélération plus importante et davantage de puissance en montée.

Trois niveaux de puissance seront proposés aux usagers. Ces derniers pourront choisir celui qui leur convient via l’application mobile de la startup. Il faut toutefois souligner que seuls les utilisateurs confirmés, ceux qui ont déjà utilisé le service de l’enseigne, pourront accéder au niveau supérieur.

Sur leur application, les utilisateurs pourront par ailleurs voir la durée totale de leurs trajets mensuels. Cette fonctionnalité sera disponible à partir de fin mai. Si au cours du mois, un usager dépasse un seuil défini, Cityscoot créditera son compte du nombre de minutes associées. L’opération sera effectuée le mois suivant.

Les tarifs de la startup

Cityscoot n’exige ni frais d’inscription ni abonnement. Son service fonctionne sur le principe du paiement à l’usage. La location est facturée à 0,28 euro la minute. En cas d’achat de pack (100 minutes prépayées à 20 euros), le tarif à la minute diminue à 0,20 euro.

Le prix pratiqué par la startup inclut une assurance moto, une assurance tous risques plus exactement. Souscrite automatiquement et sans formalité dès la réservation du scooter, celle-ci protège intégralement l’utilisateur de tout incident et ce, pendant toute la durée de la location.


Un développement international prévu

Outre le développement en France, Cityscoot désire déployer son service au niveau international l’année prochaine. La startup compte notamment proposer ses prestations à Milan et à Genève. D’ici 2019, elle prévoit alors de mettre en service 10 000 scooters au total.

Pour asseoir ses ambitions, la jeune pousse parisienne a procédé à une levée de fonds de 40 millions d’euros en février dernier. Des investisseurs comme le groupe RATP et In Venture Partners ont participé à cette opération.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)