Qu’en est-il du reste à charge zéro promis par le Président sur l’optique, le dentaire et l’audioprothèse ?
un service de meilleurtaux.com

Qu’en est-il du reste à charge zéro promis par le Président sur l’optique, le dentaire et l’audioprothèse ?

La mise en place du reste à charge zéro sur l’optique, le dentaire et l’audioprothèse fait partie des priorités du gouvernement. Aujourd’hui, ce dernier souligne son vœu de mettre ce projet sur les rails, même si la tâche ne s’annonce pas facile au vu des concessions que chaque intervenant devra faire.

reste à charge zéro président dentaire optique audioprothèse

Instaurer une réforme sur la protection sociale, le gouvernement en a fait un point d’honneur. D’ailleurs, la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a annoncé lors de ses interventions médiatiques que les négociations avec les différents acteurs étaient en cours, notamment au micro de la chaîne Europe 1 en avril 2018.

Cependant, la tâche est loin d’être évidente. Bien que le gouvernement ait invité les mutuelles à ne pas augmenter leurs tarifs, les Français sont convaincus que cette étape est indispensable pour mettre en place ce reste à charge zéro. En effet, 1 Français sur deux se dit confiant quant à l’efficacité de ce dispositif.

Le gouvernement promet une application avant la fin du quinquennat

Emmanuel Macron l’avait promis lors de sa campagne présidentielle : une réforme de l’assurance santé serait instaurée de manière à aboutir à un reste à charge zéro concernant l’audioprothèse, l’optique et le dentaire.

En janvier 2018, le gouvernement a fait savoir par le biais de la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn que les négociations étaient en cours. Plus précisément, les organismes complémentaires ont été invités à faire en sorte que leurs tarifs n’explosent pas, pénalisant ainsi les Français.

Quid du financement de cette réforme

L’instauration de ce reste à charge zéro impliquerait un financement venant de tous les protagonistes. Une partie serait financée par les professionnels de la complémentaire santé , une autre partie par l’Assurance Maladie et le reste sera comblé par une réorganisation des filières concernées.

Invitée à l’antenne de la chaîne Europe 1 le 19 avril dernier, la ministre a réitéré que les négociations allaient bon train, même si cela demanderait un certain temps. En effet, chaque partie devra chambouler un peu ses équilibres financiers et c’est loin d’être évident.

Comment les Français perçoivent-ils cette mesure ?

La BVA-Adding a rendu public le rapport de sa quatrième enquête sur les aspirations des salariés concernant la protection sociale. Il se trouve que plus de 80% des personnes interrogées pensent que cette réforme va pousser les cotisations complémentaire santé vers le haut, tout comme l’assurance maladie. 91% estiment que sur l’optique et le dentaire, les montants de prise en charge de la sécurité sociale devraient être revus à la hausse.

Au final, cette étude démontre que cette réforme ne convainc que 51% des Français. 31% estiment par ailleurs que cela n’apportera aucun changement à leurs finances, au vu des prises en charge de leur mutuelle complémentaire.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (470 avis clients sur Avis-Vérifiés)