La technologie transforme le mécanisme de l’assurance maladie
un service de meilleurtaux.com

La technologie transforme le mécanisme de l’assurance maladie

Les GAFA ou géants du Web œuvrent dans le développement du parcours des soins médicaux. Ils élargissent de plus en plus leur gamme de produits. De nombreux états de santé peuvent désormais être suivis et contrôlés depuis les outils que proposent ces entreprises. Tous les utilisateurs pourront profiter de cette innovation, y compris les PME.

technologie transforme le mécanisme de l’assurance maladie

Les géants d'Internet ou GAFA investissent considérablement dans les services qu'ils proposent. Les améliorations se remarquent dans plusieurs secteurs d'activité dont le domaine médical.

Ces intervenants possèdent effectivement de nombreux produits qui permettent de suivre et de contrôler l'état de santé des patients par le biais de technologies innovantes. Ils intègrent parmi leurs offres des plateformes de consultations en ligne, des bracelets ou des montres connectés. Ces outils sont d'ailleurs de plus en plus efficaces.

Les compagnies d'assurances en profitent pour accroitre leur performance. Elles se précipitent toutes vers la proposition de parcours de soins en ligne. Dans cette vision, AXA, Matmut et Harmonie Mutuelle ont dévoilé leur collaboration avec des experts en téléconsultation.


Le mérite de la révolution du parcours de santé revient aux GAFA

Fitbit a débuté avec les bracelets connectés pour compter le nombre de pas réalisé quotidiennement. Mieux, il intègre parmi ses offres d'autres gadgets comme les balances santé et les montres qui permettent de calculer la fréquence cardiaque. D'ailleurs, ce groupe a racheté Twine Health et peut désormais passer à d'autre sujet de traitement (Hypertension et diabète).Il achète aussi Sano à 6 millions de dollars. Ce dispositif permet de contrôler le taux de sucre présent dans le sang.

De son côté, Nokia intervient dans le secteur médical depuis mai 2016. Son offre baptisée Nokia Health a occasionné 170 millions de dollars de dépenses en juin 2017. En effet, cette marque a racheté Withing, un fabricant d'objets connectés pour les suivis médicaux.

Mais encore, d'autres fonctionnalités ont été intégrées sur la montre connectée d'Apple : suivi de fitness, contrôle du diabète (85% de précisions) ou des anomalies les plus récurrentes au niveau du cœur. Selon une étude de l'Université de Californie à San Francisco l'an dernier, les précisions du capteur cardiaque est de 97%. De plus, la nouvelle version d'iOS possède une section Données santé pour le stockage des informations médicales. Cela concerne plusieurs dossiers médicaux comme les consultations, les hospitalisations ou les résultats de tests médicaux.


Google, quant à lui, se lance dans un concept de partenariat avec Stanford Medicine et se retrouve parmi les différents acteurs du parcours médical. Il suit les données de 10 000 bénévoles pour créer une carte de santé humaine.

Enfin, Amazon s'associe avec JP Morgan et Berkshire Hathaway. Cette collaboration marque son entrée dans le secteur de l'assurance santé. D'autant plus que ce géant du Web ferait partie des participants dans un accord entre des fabricants de médicaments génériques. Grâce à sa performance logistique, la distribution de ces derniers en sera simplifiée. Cela impliquera éventuellement la réduction du coût des médicaments.

Les assureurs proposent des soins médicaux en ligne

Les nombreux opérateurs, en termes de mutuelle santé, mettent en place quelques initiatives en vue de mieux comprendre leur clientèle. Cette stratégie vise principalement à satisfaire les réelles attentes de cette dernière et à favoriser la proximité entre assureurs et assurés.

Dans cette optique, une collaboration est née entre AXA et Oscar Health (Premier et plus grand acteur de l'assurance maladie entièrement digitale) aux États-Unis. Leur objectif est d'atteindre 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires pour l'année en cours. Par ailleurs, le rachat de Maestro Health par AXA en début d'année permet aux PME de gérer leurs prestations de santé à des frais modérés. 155 millions de dollars ont été dépensés pour ce projet.


Concernant AXA en France, elle a signé un partenariat avec H4D qui développe des plateformes de consultation en ligne. Ce concept projette de simplifier le parcours de santé au sein des PME. Cela facilitera l'accès à un médecin mais se démarque aussi des remboursements classiques des frais médicaux.

Les établissements d'assurances se lancent dans l'accessibilité à des consultations à distance pour leurs clients. Tel est le cas de Matmut, partenaire de Medaviz ou d'Harmonie Mutuelle, qui s'est associé à une startup spécialisée dans la téléconsultation vers la fin de 2017. On peut également citer le cas d'AG2R La Mondiale à cause de son kiosque d'applications de santé numérique instauré en 2016. Il s'agit d'applications dédiées, disponibles depuis un Smartphone.

Finalement, Generali propose son dispositif de santé Vitality dans l'optique d'apporter une aide aux clients afin que ceux-ci puissent avoir un comportement plus sain. Cette initiative comptait 2 000 PME et 40 000 salariés membres, en fin d'année 2017.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)