La loi sur la cruauté envers un animal enfin appliquée
un service de meilleurtaux.com

La loi sur la cruauté envers un animal enfin appliquée

La loi sur la cruauté envers les animaux a longtemps été dans le flou en France, comme dans de nombreux pays. Les condamnations ont pour la plupart été avec sursis. Aujourd’hui, les choses semblent cependant évoluer : un homme vient d’être condamné à deux ans de prison ferme pour avoir maltraité et violenté son animal de compagnie.

La loi sur la cruauté envers un animal enfin appliquée

La protection des droits des animaux a toujours été difficile. En 2015, les choses s'améliorent un peu. L'animal n'est plus considéré comme un bien meuble mais désormais comme un être vivant doué de sensibilité. Après de nombreux cas de maltraitance se soldant la plupart par des peines avec sursis, la loi sur la cruauté envers un animal apercevrait enfin le bout du tunnel. Entre autres, un homme vient d'être condamné par le tribunal correctionnel de Bobigny à deux ans de prison ferme, pour avoir maltraité et agi avec cruauté envers son chien.

Vers une meilleure application de la loi

Les cas de cruauté envers les animaux n'ont pas été rares. Seulement, le flou qui a demeuré autour des lois sur la protection de ces animaux ont conduit à des sanctions plus ou moins timides. En effet, bon nombre de personnes s'en sont tirés avec quelques mois de prison seulement, des peines avec sursis de surcroît. Toutefois, les choses semblent aujourd'hui avancer dans le bon sens.


Un homme aurait été traduit devant la justice pour avoir battu son chien : il a écopé d'une peine de quatre mois ferme. Quant à l'homme qui a défenestré son chat à Roubaix, il a été condamné à cinq mois de prison ferme. Mais il a fallu attendre 2018 pour que la peine maximale soit appliquée, avec le cas Attila.

Une sanction exemplaire et dissuasive

Aujourd'hui, de plus en plus de propriétaires se soucient de leurs compagnons, leur offrant même une assurance animaux de compagnie. Cependant, il y a aussi ceux qui constituent des dangers ambulants pour leurs animaux de compagnie. Le cas Attila a été révélateur. Tout d'abord parce que la violence faite à la chienne en question a été d'une envergure inimaginable mais aussi parce que le coupable a été condamné à deux ans de prison ferme. Pour rappel, il s'agit de la peine maximale qui soit, en termes de maltraitance et de cruauté envers les animaux.

Un verdict légitime au vu des faits : la chienne Attila a été rouée de coups puis défenestrée par son propriétaire. Ce dernier ne s'est même pas rendu compte que l'animal était déjà sans vie au moment où il l'a jeté par la fenêtre. La Fondation Assistance aux Animaux a parlé d'une sanction exemplaire et dissuasive, qui pourra servir de balises claires au sujet de la cruauté envers les animaux.

Pour les personnes qui se soucient du bien-être de leurs animaux de compagnie et qui sont à la recherche d'une assurance animaux adaptée à leur profil, il serait judicieux de recourir à notre comparateur en ligne.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)