Les attentes des salariés français en termes de protection sociale
un service de meilleurtaux.com

Les attentes des salariés français en termes de protection sociale

Les Français expriment leurs réelles attentes en matière de protection sociale. À l’évidence, ils préfèrent favoriser l’accessibilité aux traitements médicaux en mettant l’accent sur l’amélioration de la prise en charge pour les soins optiques et dentaires. Ils restent sceptiques face à l’initiative du gouvernement concernant le « reste à charge zéro ».

Les attentes des salariés français en termes de protection sociale

BVA-Adding a réalisé une enquête auprès de nombreux assurés dans l'optique de déterminer les besoins réels des salariés par rapport à la protection sociale. Il a été révélé que les affiliés souhaitent particulièrement bénéficier de plus de soutiens dans le cadre du remboursement des soins dentaires et optiques. Ils estiment que les dépenses pour ces types de traitements sont les plus encombrantes.

Les différents acteurs du secteur leur proposent des solutions dans ce sens. Quant au gouvernement, il prévoit d'instaurer un nouveau dispositif dans l'optique d'exonérer les clients de ces frais. Les interrogés doutent de l'efficacité de cette initiative. Bon nombre des sondés craignent l'augmentation du montant de leurs cotisations.


Les différentes attentes des assurés

Le groupe BVA-Adding a mené son enquête au sujet des salariés et de leurs attentes concernant la protection sociale (retraite, complémentaire santé ou autres).

Dans ce sens, la majorité des interrogés (80%) souhaitent que les compagnies d'assurance améliorent l'accès aux soins médicaux. Tout cela, malgré le fait que le rôle principal des mutuelles est d'assurer le remboursement des frais non pris en charge par la Sécurité sociale. Puis, il ne faut pas oublier qu'en une année, le taux de couverture des ouvriers détenteurs d'un contrat d'assurance maladie complémentaire (AMC) a grimpé à 95%. Soit 2 points de plus qu'en 2017.

Par ailleurs, les assurés sollicitent d'autres contrats plus spécifiques concernant la prévention via l'entreprise. Ils pensent que les établissements professionnels doivent aussi intervenir dans ce domaine. L'objectif serait de prémunir les salariés des risques psychosociaux, du stress ou encore des troubles liés aux muscles squelettiques.

Les éventuels effets de la mise en place du « restant à charge zéro »

Le « reste à charge zéro » est un concept visant à prendre en charge à 100% le remboursement des frais des soins dentaires et d'optique. Une mesure qui semble répondre aux attentes des salariés qui tiennent à préciser qu'ils ont surtout besoin de soutien dans ce sens. Ils estiment que ce sont les dépenses les plus onéreuses.


Cependant, les sondés restent inquiets à ce sujet. 83% d'entre eux sont persuadés que ce dispositif entraînera une hausse du montant de leurs investissements en mutuelle. Seule la moitié envisage des apports positifs à l'issue de la mise en application de cette initiative. Un tiers ne prévoit aucun effet.

Du côté de l'exécutif, tout semble indiquer que le ministre de la Santé a quand même anticipé cette réaction. C'est pourquoi il a demandé aux complémentaires santés de ne pas augmenter leurs tarifs.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)