La stratégie d’Allianz pour accueillir les voitures autonomes
un service de meilleurtaux.com

La stratégie d’Allianz pour accueillir les voitures autonomes

Les voitures autonomes arriveront en France à partir de 2020. Les différents acteurs concernés par les changements qu’elles vont apporter se préparent déjà à les accueillir et conçoivent les stratégies qui leur permettront de tirer profit de ces nouveautés. La politique de l’assureur allemand Allianz a été dévoilée par Jean-Marc Pailhol, responsable Market management & distribution chez Allianz en France.

La stratégie d’Allianz pour accueillir les voitures autonomes

Allianz se prépare à l'arrivée des voitures autonomes

Dans une interview accordée au magazine Challenges le 14 mai, Jean-Marc Pailhol, responsable Market management & distribution chez Allianz en France, nous livre son analyse sur l'avenir du secteur de l'assurance avec l'arrivée annoncée des voitures autonomes sur les routes françaises.

Pour Allianz, 40 % du chiffre d'affaires vient de l'assurance auto et « mobilité » et il compte bien exploiter le créneau des véhicules sans chauffeur. Son projet Allianz Explore a d'ailleurs été lancé pour mieux recevoir ces nouveautés et entrevoir toutes les possibilités qu'elles présentent. Des réductions de primes sont aussi offertes aux véhicules dotés de dispositifs d'aide à la conduite.


Les data à la base de l'assurance des voitures autonomes

Pour Jean-Marc Pailhol, « les data seront les piliers des assurances pour ces véhicules du futur ». Il est en effet évident que les assureurs mettront tout en œuvre pour avoir à leur disposition toutes les données, dont ils auront besoin pour la conception d'offres adaptées aux attentes des utilisateurs.

Allianz a déjà pris les devants en nouant un partenariat avec CityScoot et DHL en Allemagne pour mieux collecter et exploiter cette masse d'informations.

Par ailleurs, la transparence et la précision des prises en charge doivent être garanties compte tenu de la délicatesse de la manipulation de certaines données.

La mise en place de règles est primordiale

Avec l'arrivée des voitures autonomes, les assureurs seront vraisemblablement contraints de revoir leur modèle économique et leur vision du risque et de l'assurance afin de s'adapter aux innovations qu'elles apportent. Selon Jean-Marc Pailhol, il faudra également « bien définir les règles relatives à la responsabilité, notamment pour protéger les victimes ».

L'éventualité d'une assurance voiture Allianz en tant que produit BtoB et non plus BtoC n'est ainsi pas à écarter. En effet, étant donné que ces véhicules n'auront pas de chauffeur, en cas d'incident, les concepteurs des algorithmes et des technologies qui permettent à ces autos de circuler devraient être tenus pour responsables. Le contrat individuel sera de ce fait remplacé par des contrats d'entreprise.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €