Acheter à distance n’est pas chose impossible
un service de meilleurtaux.com

Acheter à distance n’est pas chose impossible

Les statistiques montrent qu’un Français sur dix est amené à déménager tous les ans, pour des raisons professionnelles ou en raison d’un choix de vie différent. Beaucoup de ménages souhaitent alors s’installer dans une région lointaine de la leur. Se pose alors le problème de l’acquisition immobilière : est-il raisonnable d’acheter à distance ?

Achat d'une habitation à distance

Tous les ans, la France compte quelque 2,5 millions de déménagements. Cela voudrait dire que 10% des Français sont amenés à déménager chaque année, parfois pour s’installer dans une destination lointaine. Par ailleurs, les statistiques montrent également qu’un peu moins du tiers des Français déménagent parce qu’ils ont acquis une propriété dans un autre département voire une autre région. Qu’il s’agisse d’une acquisition en vente en l’état futur d’enlèvement (VEFA) ou non, est-ce possible d’acheter un logement à distance ? Voyons alors les paramètres à observer dans le cadre d’une telle opération, afin de ne pas prendre de risques inutiles.

Les VEFA, produits les plus prisés dans le neuf

On parle de vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) lorsque le bien immobilier en question n’est pas encore construit mais que l’acquéreur s’engage à l’acheter. Il s’agit alors de vente sur plans. C’est la forme d’achat à distance la plus prisée des Français sur le marché. En effet, 90% des appartements neufs en France sont vendus sur plans.

Les avantages d’une telle opération sont nombreux. Tout d’abord, elle donne aux acquéreurs la possibilité de connaître précisément les détails de leur futur logement avant de s’engager. Des modifications peuvent même être apportées aux plans si cela s’avère nécessaire. De plus, acquérir un bien immobilier à distance en VEFA leur permet de bénéficier de frais de notaires allégés.

Encore peu de Français achètent à distance

On sait que 29% des Français déménagent en raison d’une acquisition immobilière. Peu d’entre eux le font pour se rendre dans une destination lointaine. En effet, seuls 1/5 des Français qui déménagent s’installent à plus de 200 kilomètres de la résidence qu’ils quittent.

Le plus souvent, ils sont découragés à l’idée d’acquérir un bien immobilier à distance. C’est un sentiment légitime, quand on connaît l’ampleur d’un investissement de ce type : les crédits immobiliers s’étendent sur une quinzaine voire une vingtaine d’années.

Quelques démarches préalables s’imposent

Pour s’assurer qu’un déménagement lointain et une acquisition à distance se déroulent sans accrocs, il y a quelques points à vérifier préalablement. Par exemple, il est judicieux de se renseigner en amont sur les prix de l’immobilier pratiqués dans la région, le coût de la vie ou encore les réseaux de transports qui y existent.

À part cela, il est également important de prendre des renseignements sur les principaux acteurs immobiliers locaux, les différentes offres d’assurance maison que proposent les enseignes sur place, etc.

En somme, une acquisition immobilière à distance n’est pas aussi risquée qu’on ne le pense, à condition toutefois de prendre son temps pour ce volet préparation.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (470 avis clients sur Avis-Vérifiés)