L’assurance 2.0 Luko lève 2 millions d’euros
un service de meilleurtaux.com

L’assurance 2.0 Luko lève 2 millions d’euros

La start-up Luko a sollicité l’appui de business angels afin de récolter les fonds nécessaires à son développement futur. Spécialisée dans l’assurance habitation et les solutions connectées, l’Assurtech a annoncé un montant de 2 millions d’euros. Il s’agit là d’une levée de fonds aussi ambitieuse que son slogan : " 2 minutes pour s’assurer, 2h pour être remboursé, 2 jours pour intervenir ".

Luko Cover est une toute jeune start-up qui a comme vocation d'exploiter les objets connectés dans le monde de l'assurance. En effet, la start-up veut apporter une meilleure transparence aux services de l'assurance, tout en y intégrant la simplicité et la rapidité. Pour se développer davantage et garantir à ses assurés un dédommagement en cas de sinistre, l'Assurtech vient d'annoncer une levée de fonds de 2 millions d'euros. Autour de la table, il y a eu de grands noms comme Xavier Niel ou encore Bruno Rousset, l'homme qui a fondé April Assurances.

Migrer du « smart home » vers l'assurance connectée

L'une des particularités de Luko se trouve dans son utilisation d'objets connectés. Anciennement spécialisée dans le domaine de la maison connectée, la start-up a migré vers le secteur de l'Assurtech. Désormais, Luko propose un pack incluant une offre d'assurance et des technologies « smart home ».


Par exemple, la start-up fournit des boîtiers utilisant l'intelligence artificielle, pour prévenir les risques : les incendies, les dégâts des eaux, les intrusions, etc. Mais ces dispositifs permettent également aux ménages de suivre et d'optimiser leur consommation d'énergie. 1 100 foyers en Europe sont désormais équipés de ces outils de haute technologie, depuis que la période test a été initiée au mois de septembre 2017.

Une levée de fonds de 2 millions d'euros

Le mercredi 30 mai 2018, Luko a annoncé une levée de fonds à hauteur de 2 millions d'euros. Entre autres, des business angels tels que Bruno Rousset et Xavier Niel ont répondu présents autour de la table.

Il faut préciser que 70% des fonds serviront à garantir le dédommagement des assurés si un sinistre touche ces derniers. Les 30% restants sont destinés à rémunérer les équipes de l'Assurtech. Si un solde est observé au terme de l'exercice, il sera alors reversé à une association.

Il s'agit là d'un format qui a une forte similitude avec ce que l'Assurtech Lemonade a réalisé au mois de décembre 2017. À ce moment-là, la start-up sise en outre-Atlantique avait levé 120 millions de dollars. Tout comme Luko, Lemonade avait promis de reverser tout excédent à des associations caritatives américaines à travers son programme GiveBack.


Luko promet une assurance moins chère sans rogner sur le paramètre humain

La start-up promet aux Français de se positionner parmi les assurances les moins chères du marché notamment grâce à son caractère 100% numérique. Pour un appartement de 50 m² par exemple, Luko estime que ses clients peuvent bénéficier d'une économie de 15% sur leur assurance habitation.

Mais cette utilisation de technologies innovantes a également pour but de rendre les remboursements plus rapides. Pour déclarer un sinistre, l'assuré peut directement filmer le dommage avec un smartphone et l'envoyer chez Luko. Cependant, l'Assurtech met un point d'honneur à ne pas reléguer le côté humain de l'assurance en second plan, même si l'intelligence artificielle prend une ampleur grandissante.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)