109 000 motos volées en 2017 : une bonne assurance est plus que jamais indispensable pour les deux-roues
un service de meilleurtaux.com

109 000 motos volées en 2017 : une bonne assurance est plus que jamais indispensable pour les deux-roues

109 000, c’est le nombre de motos qui ont été volées au cours de l’année 2017 en France, soit presque le double du nombre de vols d’automobiles. Même si ce chiffre diminue chaque année, les propriétaires de deux-roues restent inquiets. Il leur faut une bonne assurance pour se prémunir d’un éventuel vol.

109 000 motos volées 2017

Tous les ans, les vols de véhicules sont nombreux en France. Rien que pour l'année 2017, on en recense plus de 150000, cumulant les automobiles et les motos. Mais ce sont les véhicules à deux roues qui sont les plus ciblés, ils représentent deux tiers des vols de véhicules sur le territoire français. Devant ce constat effarant, le contrat d'assurance deux-roues prend toute son importance. Se poser les bonnes questions permet d'anticiper les faits et de réagir plus efficacement. Par exemple, quels éléments faut-il vérifier dans ledit contrat ? Comment réagir en cas de vol de moto ?

Les statistiques de vols de motos sont stupéfiantes

109 000 motos ont été volées en France l'année dernière. Si plus de la moitié ont été retrouvées et restituées à leurs propriétaires, on en recense tout de même 50 300 qui demeurent introuvables.


Les statistiques montrent que 45% des vols de deux-roues se déroulent pendant la saison estivale et que les personnes habitant dans des immeubles sont les plus exposées aux risques de vol. Sans surprise, 60% de ces vols se déroulent durant la nuit.

Déposer une plainte sans attendre

Il est important de se rapprocher des forces de l'ordre dans les moindres délais afin de déposer une plainte en cas de moto volée. D'un côté, cela va augmenter les chances de retrouver le véhicule. D'un autre côté, cela prémunira le propriétaire contre les éventuelles infractions qui peuvent être commises par le voleur à bord de la moto.

Pour déposer une plainte, il suffit de se rendre au poste de gendarmerie ou de police le plus proche, muni d'une pièce d'identité et d'une carte grise de la moto. Par ailleurs, un document appelé pré-plainte est disponible sur internet, afin de simplifier les démarches administratives. Une fois rempli, ce document est à remettre aux forces de l'ordre avec les pièces justificatives nécessaires.

Il faut souligner aussi que le délai légal de dépôt de plainte est de six ans mais que le plus tôt sera le mieux pour optimiser les chances de retrouver le véhicule volé.


Avertir l'assureur au plus vite

Après le dépôt de plainte auprès de la gendarmerie ou de la police, il est impératif d'avertir la compagnie qui est en charge du contrat d'assurance moto. En effet, le propriétaire dispose d'un délai de 48 heures pour avertir son assureur.

Cette déclaration de vol peut se faire par téléphone, par e-mail, voire même à travers une application mobile sur smartphone ou sur tablette tactile. Cependant, il est plus judicieux d'envoyer un courrier avec accusé de réception, le cachet de la poste faisant foi.

Bien évidemment, il est important de vérifier les clauses du contrat : si les conditions énumérées ne sont pas remplies, alors l'assureur ne sera tenu à une quelconque indemnisation. Par exemple, les compagnies d'assurance scrutent les conditions du vol : si les clés étaient sur le contact ou que la moto n'était pas attachée, la garantie ne s'applique pas.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)