Le manque de sommeil, à la fois fléau pour la santé et gouffre financier
un service de meilleurtaux.com

Le manque de sommeil, à la fois fléau pour la santé et gouffre financier

Les statistiques sont claires : le manque de sommeil touche une proportion inquiétante de gens, en France comme dans le monde entier. Et pourtant, il faut savoir que ce phénomène a des conséquences ravageuses sur l’état de santé, tout en étant un véritable gouffre financier. En effet, les conséquences économiques sont non négligeables.

Le manque de sommeil, à la fois fléau pour la santé et gouffre financier

Les gens ont tendance à sous-estimer les conséquences néfastes du manque de sommeil. D'ailleurs, bon nombre de personnes estiment même que leur sommeil inadéquat est normal, tant il est répétitif. Si ses impacts sur la santé ne sont plus à énumérer, il faut aussi considérer un autre aspect du problème : le manque de sommeil a également des répercussions importantes sur l'économie en général, tant pour les ménages que pour l'économie globale. En Australie, des chercheurs ont évalué les conséquences financières de ce manque de sommeil. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la facture est exorbitante.

Le trouble du sommeil coûte cher !

Les résultats d'une étude menée par des chercheurs australiens ont été publiés dans la revue Sleep. Si les gens ne sont pas nécessairement alertés par les conséquences du manque de sommeil, les chiffres publiés par cette étude devraient en alarmer plus d'un. En Australie, entre 2016 et 2017, le trouble du sommeil aurait coûté 45,21 milliards de dollars. Entre autres, les éléments suivants sont particulièrement inquiétants :

  • le manque de productivité dû au manque de sommeil a coûté 12,19 milliards USD,
  • les coûts de santé directement liés aux troubles du sommeil se sont élevés à 160 millions USD,
  • les ennuis de santé annexes ont coûté 1,08 milliard USD,
  • la réduction du bien-être a coûté 27,33 milliards USD.

Les statistiques sont inquiétantes

Il serait trop facile de penser que cette étude menée en Australie ne reflète en rien la situation en France. Et pourtant, le contexte s'avère très inquiétant.


Déjà, 13% des Français situés entre 25 et 45 ans estiment que le sommeil leur fait perdre du temps. Ils semblent accorder peu d'importance au fait que le trouble de sommeil entraîne un manque d'empathie, crée des troubles de concentration, favorise l'irritabilité, altère la mémoire. La liste n'est pas exhaustive.

Pire encore, le manque de sommeil peut entraîner des troubles de santé plus graves, comme l'obésité, l'hypertension artérielle, etc. Et même en ayant une bonne mutuelle santé, les coûts liés à ce problème peuvent certainement être importants.

Les Français ont perdu 90 minutes de sommeil en 50 ans

60% des Français ayant un enfant ont conscience qu'ils sont victimes de trouble du sommeil. Pour 73% de la population française, se réveiller une fois par nuit est un minimum. Mais ces dernières années, cette situation s'est empirée notamment à cause des nouvelles technologies.

Les études démontrent que les smartphones ont pris une place prépondérante dans le quotidien des Français, au point de les déranger dans leur sommeil. Déjà que l'utilisation des écrans ne favorise pas l'endormissement, 50% des Français se réveillent la nuit lors de la réception d'un message. Plus inquiétant encore : 30% d'entre eux y répondent immédiatement. Statistiquement, le sommeil des Français aurait diminué de 90 minutes en 50 ans.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)