Une possible hausse des cotisations en 2020 avec l’application de la réforme « reste à charge zéro »
un service de meilleurtaux.com

Une possible hausse des cotisations en 2020 avec l’application de la réforme « reste à charge zéro »

Emmanuel Macron tient à mettre en œuvre le projet « reste à charge zéro » d’ici 2020. Son objectif se focalise sur le remboursement intégral de certaines lunettes, prothèses dentaires et audioprothèses par la Sécurité Sociale et les compagnies d’assurance. Nul ne sait réellement qui va payer ce « reste », et encore moins à quel montant. Selon les estimations actuelles, les assurés pourraient voir leur facture augmenter considérablement.

possible hausse cotisations 2020 application réforme reste à charge zéro

Si la réalisation du projet « reste à charge zéro » divise les professionnels de santé, les compagnies d'assurance, elles, verront leurs dépenses augmenter. Cet accroissement pourrait se répercuter sur le portefeuille des Français, notamment lors de l'achat des produits d'entrée de gamme. Ainsi, les patients en demande de soins dentaires ou autres pourraient revenir perdants après l'application de la réforme. Ne risque-t-on pas de payer nos prothèses plus chères si le gouvernement applique cette mesure ? En tout cas, les cotisations des contrats collectifs relatives aux soins de base ne resteront pas inchangées.

RAC 0, une « promesse » de campagne en voie de réalisation

Lors du Congrès de la Mutualité, le président français a clairement exprimé son ambition quant au remboursement des lunettes, des prothèses auditives et des prothèses dentaires. Dans le cadre de la réalisation de l'une de ses promesses de campagne, il souhaite que la population puisse se procurer ces accessoires sans débourser le moindre centime.


Par ailleurs, il estime que le projet « reste à charge zéro » sera une avancée sociale majeure qui profitera à tous les Français souscripteurs d'un contrat d'assurance responsable. À partir de 2020, la mise en place de cette offre entrera en vigueur.

Serait-il utopique de penser que les opticiens proposeront des verres et des montures de qualité standard à un prix limité ? À quel point le remboursement des prothèses auditives, dont le prix s'avère faramineux, sera-t-il réellement pris en charge par la Sécurité sociale et les compagnies d'assurance ?

L'impact financier de la réforme reste méconnu

Les compagnies d'assurance (mutuelle et complémentaire santé) pourront répercuter les dépenses liées à l'extension du « RAC 0 » sur le portefeuille des assurés. En effet, le directeur général de la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM), connu sous le nom de Nicolas Revel, avance quelques chiffres sur ces prétendues dépenses. La prise en charge des prothèses dentaires coûtera 1,2 milliard d'euros. Dans cette optique, les mutuelles débourseront un montant de 500 millions, contre 700 millions pour la Sécurité sociale. Le remboursement des prothèses auditives sera d'autant plus coûteux pour les complémentaires santé.

Dans la pratique, il serait difficile d'absorber la prise en charge du panier « reste à charge » à travers les remboursements des mutuelles santé et des complémentaires santé. Mais rien n'est encore sûr.


Une possible hausse des cotisations de plus de 5%

Les cotisations des mutuelles et des complémentaires santé seront probablement revues à la hausse si la réforme du « reste à charge zéro » vient à être appliquée. La part de dépense qui sera à la charge de l'assuré après les remboursements effectués par les compagnies d'assurance, augmentera de 2,7%. À cette hausse s'ajoutera un accroissement de 3 à 4% des frais de santé, pour cette année 2018.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)