Beijing limite la circulation de voitures sans permis sur ses routes
un service de meilleurtaux.com

Beijing limite la circulation de voitures sans permis sur ses routes

À Beijing, une nouvelle mesure concernant les voitures sans permis locaux vient d’être annoncée. À compter du 1er novembre 2019, les personnes titulaires d’un permis octroyé hors de la capitale chinoise ne pourront y circuler que durant une période limitée. L’objectif vise à fluidifier la circulation et lutter contre la pollution.

Beijing limite la circulation de voitures sans permis sur ses routes

Inefficacité de la politique de loterie

Selon les autorités pékinoises, trop de véhicules avec des permis délivrés ailleurs circulent dans la ville, entraînant une forte congestion routière ces dernières années. En effet, alors que 5,97 millions de véhicules étaient immatriculés à Beijing en avril selon les chiffres selon sa Commission municipale des transports, 700 000 voitures sans permis local ajoutent quotidiennement aux encombrements dans les rues du centre-ville.

Dans le but de contenir la croissance rapide du nombre d'automobiles en circulation dans la capitale, Beijing avait mis en place en 2010 une politique de loterie concernant les demandes de plaque d'immatriculation. Seuls les gagnants étaient autorisés à acheter une voiture.


Mais la demande était telle que les chances des Pékinois d'obtenir un permis étaient moindres, les poussant à faire l'acquisition de véhicules immatriculés ailleurs. Moyennant environ 4 500 yuans (l'équivalent de 702 dollars), ils peuvent disposer d'un permis, puis soumettre un dossier en ligne afin d'obtenir un permis numérique de rouler dans la ville.

Mis là encore, le nombre a explosé. De 50 000 délivrances de permis quotidiennes en 2015, les gestionnaires de la ville ont en recensé 100 000 par jour l'année suivante, puis 725 000 par semaine en 2017.

Une nouvelle mesure pour limiter la circulation de voitures sans permis pékinois

Afin de mieux contrôler les voitures dont le permis est enregistré dans d'autres villes, une nouvelle politique vient d'être annoncée. Ainsi, à partir du 1er novembre 2019, les automobilistes concernés devront demander un permis pour rouler dans Beijing, la validité de cette autorisation étant limitée à sept jours consécutifs.

Ils auront toutefois la possibilité de renouveler leur permis au maximum 11 fois chaque année, portant leur durée totale d'autorisation de circulation annuelle dans la capitale à 84 jours. Le reste du temps, ils ne pourront ni rouler ni stationner dans les zones publiques de Beijing, exception étant faite des parcs de stationnement résidentiels.


L'objectif de ce permis temporaire est de ne permettre aux non-résidents de conduire dans Beijing que de manière ponctuelle, rétablissant ainsi l'équité de la politique de loterie. Un défi de taille attend cependant les décideurs municipaux : améliorer l'équité sociale pour assurer l'efficacité des réglementations en place.

En France aussi, pour se déplacer facilement en milieu urbain, les adolescents ayant plus de 16 ans, les seniors et autres personnes n'ayant pas le permis peuvent conduire une VSP. Ils doivent néanmoins souscrire une assurance pour voiture sans permis couvrant le conducteur et le véhicule.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €