Les deux-roues commencent à s’éprendre des nouvelles technologies
un service de meilleurtaux.com

Les deux-roues commencent à s’éprendre des nouvelles technologies

Si les technologies embarquées sont utilisées davantage dans les automobiles et deviennent plus performantes, les deux-roues ne peuvent pas se targuer d’en avoir autant. Cependant, les constructeurs semblent s’inscrire dans une bonne dynamique sur le sujet : bien des motos sont désormais équipées d’aides à la conduite, de connectivité, etc. Focus.

Les deux-roues commencent à s’éprendre des nouvelles technologies

Il faut savoir que le domaine des deux-roues ne rime pas toujours avec les nouvelles technologies. C’est en partie dû à un certain traditionalisme des motards. En effet, les sensations pures, les configurations d’origine ainsi que l’esprit vintage sont souvent leurs maîtres mots. Cependant, les constructeurs de motos et scooters semblent se tourner davantage vers les technologies embarquées. Les motards pourront alors désormais bénéficier de certaines aides à la conduite, de meilleurs dispositifs de sécurité, voire même de nouvelles énergies de propulsion pour leurs deux-roues. Est-ce là l’avenir de ces véhicules ? Comment les motards vont-ils accueillir ces nouvelles technologies ?


Quand les deux-roues s’engagent dans la mobilité propre

La préservation de l’environnement est une priorité pour tous. Les constructeurs automobiles se sont engagés depuis quelques années dans la mobilité propre, notamment en proposant des véhicules hybrides et 100% électriques. Les constructeurs de deux-roues sont également présents sur ce segment : BMW, Vespa ou encore NIU. D’autres ont prévu de rejoindre les rangs, notamment Peugeot et Eccity. Pour l’heure, c’est l’allemand BMW qui propose la meilleure autonomie sur le marché, soit 160 kilomètres.

La sécurité, une priorité pour les motards

Quand on sait que l’année 2017 compte 669 personnes décédées à la suite d’un accident de la route en deux-roues, il y a de quoi s’alarmer. Les constructeurs l’ont bien compris, c’est la raison pour laquelle ils développent davantage de dispositifs pour optimiser la sécurité sur ces véhicules. Outre l’ABS qui est devenu obligatoire pour les motos de plus de 125 cc, de nouveaux systèmes de sécurité ont été progressivement créés et les compagnies qui proposent une assurance moto en sont particulièrement satisfaits.

Par exemple, Honda a équipé ses Gold Wing d’un airbag qui se déploie en cas de choc frontal. De son côté, Bosch a développé une aide à la conduite, qui détecte une inclinaison trop importante, les blocages de roues en freinage ou encore le patinage en accélération. De plus en plus de motos haut de gamme en sont désormais équipées. Pour certaines motos BMW, un détecteur d’angles morts réduit considérablement les risques. En effet, il prévient le motard de la présence de véhicules dans ces zones inaccessibles à son champ de vision lors des dépassements ou changements de file.


Les connectivités ne sont pas en reste

Pour que les motards puissent garder les mains bien arrimées aux guidons, les constructeurs ont développé différents systèmes de connectivité intuitifs et ergonomiques. Alors que les compteurs étriqués laissent progressivement place aux grands écrans LCD, les fonctionnalités se multiplient.

Pour la marque taïwanaise Kymco ou chez BMW par exemple, l’écran peut indiquer les appels entrants, les notifications diverses (e-mail, Facebook, etc.), la météo ou tout simplement le navigateur avec cartographie. Pour prendre les appels téléphoniques, il suffit d’y associer un casque Bluetooth. Le constructeur allemand a également équipé le BMW Motorrad de la fonction eCall, qui prévient immédiatement les services d’urgence en cas d’accident.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (498 avis clients sur Avis-Vérifiés)