L’assurance logement fait l’objet de disparités entre les régions
un service de meilleurtaux.com

L’assurance logement fait l’objet de disparités entre les régions

Dans le domaine de l’immobilier, la prime d’assurance habitation varie d’un ménage à l’autre en France. Nombreux sont les paramètres qui interviennent, notamment la nature du bien immobilier, sa valeur, le niveau de risque, mais également sa localisation géographique. D’ailleurs, les tarifs de l’assurance logement diffèrent selon la région où se trouve le bien immobilier.

L’assurance logement fait l’objet de disparités entre les régions

Dans le domaine de l'immobilier, la prime d'assurance habitation varie d'un ménage à l'autre en France. Nombreux sont les paramètres qui interviennent, notamment la nature du bien immobilier, sa valeur, le niveau de risque, mais également sa localisation géographique. D'ailleurs, les tarifs de l'assurance logement diffèrent selon la région où se trouve le bien immobilier.

Une plateforme de comparaison de tarifs d'assurance logement a récemment réalisé une étude. En effet, celle-ci révèle que les ménages ne sont pas assujettis aux mêmes primes d'assurance, avec une variation considérable des prix. Parmi les critères qui définissent ces tarifs figure la localisation géographique.

Entre les différentes régions, les prix peuvent passer du simple au double. Pour diverses raisons, certaines régions affichent les primes d'assurance les plus faibles en France. À contrario, ces tarifs atteignent des sommets dans d'autres régions, notamment en raison des risques élevés mais aussi compte tenu de la grande valeur des biens immobiliers qui s'y trouvent.


Les propriétaires et les locataires ne paient pas les mêmes primes

L'étude menée par le comparateur d'assurances habitation montre que les locataires et les propriétaires sont traités de manière inégale lorsqu'il s'agit de primes d'assurance. Que ce soit en Île-de-France, en Occitanie ou ailleurs, les locataires paient une assurance moins chère que les propriétaires et ce, qu'il s'agisse d'un appartement ou d'une maison individuelle.

Par exemple, un locataire en Bretagne paiera environ 76 euros d'assurance à l'année, tandis que des propriétaires auront à s'acquitter de 173 euros en moyenne. Bien évidemment, tout dépend aussi de la valeur des biens à assurer et de la taille du logement. Généralement, les propriétaires résident dans des biens immobiliers plus vastes que les locataires.

L'Île-de-France détient tous les records

Il faut savoir que les primes d'assurance habitation sont les plus élevées en Île-de-France. Un ménage qui loue un appartement dans cette région devra s'acquitter d'une prime de 236 euros en moyenne sur l'année, si la surface est comprise entre 60 et 90 m².

L'assurance de maisons individuelles suit également la même tendance. Il faut débourser 291 euros en moyenne par an pour assurer une maison de 90 à 130 m² en Île-de-France, tandis que l'Occitanie affiche 256 euros.


La région Provence-Alpes-Côte d'Azur ne s'éloigne pas de l'Île-de-France avec 289 euros par an, notamment en raison des propriétés luxueuses qui s'y trouvent. En effet, les assureurs ont tendance à renforcer leurs tarifs lorsque les biens immobiliers présentent davantage de valeur et que les risques sont plus élevés.

C'est la Bretagne qui détient le trophée de l'assurance habitation la moins chère. En moyenne, les appartements s'assurent à 142 euros par an et les maisons à 197 euros.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)