En 2019, les étudiants n’auront plus à payer de cotisation pour la sécurité sociale étudiante
un service de meilleurtaux.com

En 2019, les étudiants n’auront plus à payer de cotisation pour la sécurité sociale étudiante

L’inscription à une mutuelle étudiante ne sera plus nécessaire à compter de la rentrée au mois de septembre prochain. En effet, la gratuité va désormais s’appliquer à la sécurité sociale étudiante. Il s’agit d’une mesure instaurée par le gouvernement afin de limiter le renoncement aux soins, mais aussi pour offrir une meilleure couverture santé aux étudiants.

En 2019, les étudiants n’auront plus à payer de cotisation pour la sécurité sociale étudiante

Auparavant, les étudiants avaient l'obligation de s'inscrire à la sécurité sociale étudiante, via le réseau EmeVia ou la LMDE. Sauf conditions particulières, cette inscription donnait lieu au paiement d'une cotisation. Les renoncements aux soins étaient en effet importants, faute de budget et d'une bonne mutuelle. Mais la rentrée de septembre 2018 sera différente puisque la sécurité sociale étudiante sera désormais gratuite.

Les étudiants n'auront donc plus à s'acquitter d'une quelconque cotisation ni même à souscrire une mutuelle. Voyons alors de manière détaillée les modalités et les conditions de cette nouvelle réforme sur la sécurité sociale étudiante, ainsi que les démarches à effectuer pour pouvoir en bénéficier.


Une couverture sociale gratuite pour tous les étudiants

À compter de la rentrée au mois de septembre 2018, les étudiants n'auront plus à payer de cotisation pour accéder à la sécurité sociale étudiante. Nouveaux, actuels, salariés, internationaux… tous les étudiants pourront en bénéficier.

Le régime de la sécurité sociale étudiante est alors appelé à disparaître à la fin du mois d'août 2019. En attendant la transition, les étudiants qui se sont inscrits pour l'année scolaire 2017/2018 et qui continueront leurs études cette année pourront rester dans la mutuelle qu'ils ont choisie initialement lors de leur inscription. En 2019, leur couverture santé sera transférée à la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de manière automatique. En revanche, ceux qui vont s'inscrire cette année pour la première fois seront d'ores et déjà affiliés au régime de la sécurité sociale de leurs tuteurs légaux ou de leurs parents.

Cette mesure marque-t-elle la fin des mutuelles étudiantes ?

Bien des personnes s'interrogent sur l'avenir des complémentaires santé étudiantes, face à la prochaine disparition de cette sécurité sociale. En réalité, cela ne remet aucunement en cause l'intérêt des mutuelles étudiantes. Elles préserveront toujours leurs rôles dans la prévention à la santé et feront de la sensibilisation comme avant. Par ailleurs, elles continueront à proposer des offres de complémentaire santé à destination des étudiants.

Quelles sont les démarches à réaliser pour bénéficier de la gratuité ?

Il n'y a absolument aucune démarche particulière à réaliser pour profiter de cette gratuité de la sécurité sociale étudiante. Cependant, il est nécessaire de se rappeler que les informations concernant les assurés seront directement transférées par les mutuelles vers la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM), alors autant s'assurer qu'elles sont exactes, notamment le RIB, le nom du médecin traitant, et autres informations.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)