Possibilité de personnaliser ses plaques d’immatriculation au Québec, les utilisateurs dénoncent une « taxe déguisée »
un service de meilleurtaux.com

Possibilité de personnaliser ses plaques d’immatriculation au Québec, les utilisateurs dénoncent une « taxe déguisée »

Récemment, la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) a indiqué qu’il est désormais possible de personnaliser les plaques de son véhicule, moyennant un surcout annuel. Une mesure qui ne trouve pas son écho auprès des automobilistes québécois. Ces derniers considèrent en effet qu’il s’agit d’une « nouvelle taxe déguisée » et refusent de mettre la main à la poche.

Possibilité de personnaliser ses plaques d’immatriculation au Québec, les utilisateurs dénoncent une « taxe déguisée »

Personne ne souhaite payer des taxes supplémentaires

Pour pouvoir personnaliser la plaque de sa voiture suivant ses goûts et ses envies, il faut compter environ 250 $ pour la commande initiale, auxquels s'ajoute un abonnement annuel de 34,50 $, lequel a de fortes chances d'augmenter au fil du temps.

Sur les réseaux sociaux, les réactions sont unanimes : personne ne veut débourser de l'argent pour une simple plaque. Il faut dire que le prix est particulièrement élevé, et avoisine même les 310 à 336 $ en Ontario, qui reste toutefois la seule province à pratiquer des tarifs supérieurs à ceux du Québec.


Si certains particuliers aiment bien le concept de « taxe volontaire », puisque la SAAQ ne pourra pas imposer l'utilisation de ces plaques personnalisées, la majorité des internautes paraissent toutefois peu enthousiastes à l'idée de gaspiller leur argent dans de telles « futilités », qu'ils considèrent d'ailleurs comme des vanity plate (simple vanité).

Il s'agit donc pour eux d'une dépense inutile qui viendra s'ajouter aux autres paiements périodiques comme les assurances auto et les taxes en vigueur.

Possibilité d'émission de plaques graphiques par la SAAQ

Dans la lignée de cette décision, la SAAQ envisage également d'autoriser les plaques graphiques, aussi appelées « plaques affinité », qui arborent les logos des entreprises ou organismes ayant reçu l'aval des autorités.

Dans de nombreux États américains et provinces canadiennes, les institutions se servent de ces plaques pour collecter des fonds, car les automobilistes paient une certaine somme pour pouvoir les installer sur leur véhicule.

Concernant les plaques vertes des voitures électriques et rechargeables, la SAAQ n'a pas donné plus de détails dans son annonce. Toutefois, son porte-parole a confirmé qu'« elles sont également concernées par cette mesure ».

Face à cette possibilité d'émettre des plaques personnalisées, la question sur le design s'impose. En effet, la forme actuellement connue a été créée en 1984 et a subi peu de modifications depuis. En comparaison aux autres provinces, le Québec accuse un sérieux retard.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €