Les impacts de la réforme de la complémentaire d’entreprise sur le marché
un service de meilleurtaux.com

Les impacts de la réforme de la complémentaire d’entreprise sur le marché

La complémentaire d’entreprise a été généralisée depuis deux ans. Cette réforme a été pour le moins avantageux pour les compagnies d’assurances, ainsi que les institutions de prévoyance. Les mutuelles, en revanche, se sont senties défavorisées. Toujours est-il qu’un allègement de la concurrence est constaté suite à la baisse du nombre d'organismes sur le marché.

Les impacts de la réforme de la complémentaire d’entreprise sur le marché

Le chiffre d'affaires des assureurs sont en nette progression depuis la généralisation de la complémentaire d'entreprise en 2016, à en croire l'étude publiée par le service statistique des ministères sociaux en mai dernier. Certes, le marché de l'assurance est toujours bénéficiaire, mais les mutuelles de santé sont en train de perdre du terrain face à des adversaires qui sont favorisés par la réforme. En effet, les institutions de prévoyance ont également bénéficié de cette compensation.

D'après la Drees, quelque 900 millions d'euros ont été collectés par les contrats d'entreprise en termes de cotisations tandis que la collecte au niveau des particuliers a nettement régressé. Ce changement se répercute sur le nombre d'organismes en concurrence qui a reculé d'une quarantaine d'enseignes, entre 2016 et 2017.


Les assureurs monopolisent le marché

Le service statistique des ministères sociaux ou la Drees, a tout récemment publié une étude sur les répercussions de la généralisation de la complémentaire d'entreprise. Celle-ci révèle que depuis l'application de ce dispositif, les compagnies d'assurances ont vu leur part de marché considérablement augmenter.

Les assureurs révisent constamment à la hausse leur grille tarifaire. Cela n'empêche pas toutefois au nombre de contrats collectifs de hausser de près de 1,5 million, récoltant ainsi des cotisations supplémentaires de 912 millions d'euros en 2016. Leur part de marché a augmenté de 0,7% en l'espace d'un an (32,4% contre 31,7% l'année précédente) pour des collectes de 35 milliards d'euros environs. De leur côté, les institutions de prévoyance réussissent aussi à conserver leur ratio (26,3%).

Les mutuelles, en revanche, ne s'en sortent pas indemne avec un résultat global passant de 42 % à 41,3 % sur la même période. Ce recul s'explique par la baisse de 1 million du nombre de contrats souscrits par les particuliers, conduisant à une perte de 274 millions d'euros sur les cotisations.

Le nombre d'organismes d'assurance s'est quelque peu érodé

La réforme apportée à la complémentaire santé a fait profiter plus d'un organisme d'assurance, mais il existe toutefois quelques inconvénients. Si l'on ne parle que des pertes de 4% sur les contrats collectifs en 2016 tandis que les contrats individuels ont pu gagner 4%. Ces faits s'expliquent par la variabilité du montant des prestations reversées :

  • 86% pour les conventions souscrites en entreprise ;
  • 74% pour celles signées par les particuliers.

Le marché s'en trouve tout de même bénéficiaire grâce à des « excédents techniques » de 104 millions d'euros. Cette situation ne permet pas pour autant de maintenir le nombre d'acteurs dans le secteur. En effet, ce dernier a été de 492 en 2017, contre 534 en 2016 dont 365 mutuelles, 102 sociétés d'assurance et 25 institutions de prévoyance.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)