La vaccination regagne-t-elle la confiance des Français ?
un service de meilleurtaux.com

La vaccination regagne-t-elle la confiance des Français ?

En juillet 2018, une étude menée par Ipsos a révélé une méfiance amoindrie des Français quant à la vaccination. S’ils reprennent confiance en matière de vaccination, c’est notamment grâce à la politique gouvernementale. Les prises de position des autorités publiques, au travers de l’obligation vaccinale ont apporté des résultats plutôt encourageants. En effet, parmi les 1 086 Français interrogés, 83% d’entre eux s’y déclaraient favorables.

La vaccination regagne-t-elle la confiance des Français ?

Une meilleure perception des vaccins par la population française. Tel est le résultat d'un sondage réalisé par Ipsos au profit de la Fédération des industriels du médicament (Leem). Si plus de la moitié des sondés considèrent les vaccins comme sûrs, certains d'entre eux affichent encore une certaine méfiance, à différents degrés.

En tout cas, selon Philippe Lamoureux, directeur du Leem, les prises de position du gouvernement ont fortement influencé les Français. Seulement 17% d'entre eux se méfiaient des campagnes de vaccination.

Les Français auraient-ils de plus en plus confiance dans les vaccins ?

83% de Français seraient favorables aux vaccins. C'est ce qui ressort des résultats d'une étude publiée au début du mois de juillet par Ipsos. Ces résultats semblent satisfaisants. Mais qu'en est-il de son interprétation ? La confiance de la population française traduirait-elle l'efficacité des vaccins ?


Le gouvernement n'a pas lésiné sur les moyens pour faire adhérer tous les Français à sa politique. Plusieurs axes de réflexion ont en effet été envisagés dans cette démarche :

  • La mise en place d'une culture préventive en matière de vaccin ;
  • Un meilleur accès aux vaccins, notamment en termes de délai de prise en charge ;
  • La transparence et la fluidité des informations communiquées.

Les effets secondaires pourraient s'avérer néfastes selon 21% des récalcitrants

17% des personnes interrogées se déclarent défavorables à la vaccination. Quoi qu'il en soit, 11 vaccins sont rendus obligatoires pour les enfants depuis le début du mois de janvier 2018. L'Assurance maladie rembourse 65% des dépenses associées.

Pour bénéficier du remboursement du reste à charge, la souscription de contrats d'assurance auprès de mutuelles compétentes est nécessaire.

Parmi les récalcitrants, 21% craignent que le vaccin occasionne des effets secondaires néfastes pour la santé. D'ailleurs, leur composition n'est pas portée à la connaissance des Français. Certains vaccins peuvent contenir des substances nocives, sans parler du fait que quelques formules conviennent à une partie de la population seulement.

Selon 58% des sondés, les vaccins protègeraient contre certaines maladies

La plupart des personnes favorables à la vaccination justifient leur opinion par la faculté de celle-ci à prévenir et à protéger contre certaines maladies. En revanche, 35% d'entre eux mettent l'efficacité des vaccins en évidence. Les bénéfices collectifs (21%) et la suppression de certaines maladies (11%) font également partie des principaux avantages mentionnés par les personnes interrogées.

Le reste des sondés évoque que la vaccination permet d'éviter la prolifération de virus et contribue à la propagation des épidémies.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)