De nouvelles mesures pour compenser le WLTP en 2019 ?
un service de meilleurtaux.com

De nouvelles mesures pour compenser le WLTP en 2019 ?

L’application de la nouvelle règlementation dénommée Worldwide Harmonised Light Vehicle Test Procedure (WLTP) induira une mesure de taux de CO2 plus précise et donc un barème plus sévère. Les automobilistes peuvent s’attendre à une possible accumulation des pénalités. Cette nouvelle norme de consommation concerne l’ensemble des voitures populaires circulant sur le territoire français. Les véhicules fonctionnant à l’essence sont ainsi les plus impliquées. Les constructeurs automobiles ne manquent pas d’alerter les autorités quant aux éventuelles conséquences de cette mesure sur l'industrie en Hexagone, en particulier sur les ventes et sur l’emploi.

De nouvelles mesures pour compenser le WLTP en 2019 ?

Les gaz rejetés par les moyens de transport motorisés en France continuent de polluer considérablement l'atmosphère. C'est la raison pour laquelle le gouvernement a mis en place un barème de bonus-malus, qui est révisé tous les ans. En effet, celui-ci sera revu le 1er janvier 2019, après avoir été durci en 2017 et en 2018.

Le malus 2019 sera-t-il basé sur le nouveau système de mesure de consommation dont le WLTP, un barème encore plus sévère que l'ancien NEDC (New European Driving Cycle) ? L'heure est actuellement aux négociations entre les constructeurs et l'État, afin qu'ils s'accordent sur une mesure permettant d'éviter une double peine aux automobilistes.


Les géants de l'industrie automobile attendent une compensation du WLTP

À compter du 1er septembre 2018, les constructeurs automobiles seront dans l'obligation de préciser le taux d'émission de CO2 de leur véhicule via le nouveau protocole. En appliquant cette norme de consommation, l'émission de gaz polluants est proportionnelle au nombre de kilomètres parcourus. D'ailleurs, les consommations des nouveaux véhicules sont déjà mesurées selon ce nouveau mode de calcul.

Bien que le protocole WLTP ait l'avantage d'être plus réaliste que le système NEDC, les règles de calcul du malus écologique ne sont pas encore prêtes de s'y adapter. L'État va-t-il finir par relever le seuil de déclenchement du malus pour compenser la sévérité de la nouvelle mesure ?

Une hausse de 20% des valeurs du CO2 avec la mise en place du nouveau protocole

Concernant les modèles de voitures déjà en vente, le WLTP engendre une augmentation de 20% des valeurs du CO2. Puisque cette nouvelle mesure impacte sur le mode de calcul du malus auto, le marché automobile se retrouve alors perturbé, comme le signale l'Association des constructeurs européens. Par ailleurs, la taxe écologique connaîtra une hausse en 2019, puisque les valeurs WLTP seront prises en compte.

Les vendeurs d'automobiles déploient des efforts pour leurs clients

Tant que des mesures concrètes n'ont pas été prises par le gouvernement, les imprécisions demeurent en défaveur des vendeurs. En tout cas, les sanctions ne toucheront pas seulement les véhicules les plus polluants destinés aux clients fortunés.

Les vendeurs de voitures de marque Volkswagen, de leur côté, comptent sur la garantie du malus 2018 pour éviter la réticence des acheteurs potentiels à la rentrée. La marque payera l'éventuel écart entre les montants des taxes si une voiture ayant subi un malus n'est livrée qu'en 2019, alors qu'elle a été achetée l'année précédente.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €