Le bilan des intempéries impactera-t-il le prix des contrats d’assurance en 2019 ?
un service de meilleurtaux.com

Le bilan des intempéries impactera-t-il le prix des contrats d’assurance en 2019 ?

Selon la Fédération française des assurances (FFA), le coût des sinistres engendrés par les intempéries du printemps dernier s’élève à 430 milliards d’euros. Les assurés supporteront davantage de charges l’année prochaine, si les compagnies d’assurance augmentent leurs tarifs. Les particuliers ont tout intérêt à bien choisir leur assureur car ils subissent plus de dommages lorsqu’un évènement climatique se présente (tempête, inondation…).

Le bilan des intempéries impactera-t-il le prix des contrats d’assurance en 2019 ?

Les tarifs imposés par les assureurs augmentent de façon exponentielle depuis plusieurs années, soit de l'ordre de 3%. D'après un professionnel du secteur de l'assurance, les intempéries viendront flamber davantage les prix (à hauteur de 5%). Pour être sûr de vouloir être affecté à la même compagnie d'assurance, le souscripteur pourrait demander les nouveaux tarifs pour l'année prochaine.

Généralement, l'assureur communique cette information entre trois semaines et un mois avant l'échéance du contrat. Néanmoins, si l'assuré souhaite changer de compagnie d'assurance, il n'a pas à effectuer les démarches administratives, dont le transfert des contrats. Le nouvel assureur s'en occupe à sa place.


Les intempéries risquent de faire flamber le prix des assurances

Entre le mois de mai et le mois de juin, plus de 200 000 Français ont déclaré un sinistre auprès de leur compagnie d'assurance. Il peut s'agir de coulées de boue, d'inondations, ou de défaillance des installations électriques.

Les conducteurs ont également vu la carrosserie de leur voiture se détériorer. Les récoltes des agriculteurs n'ont pas été non plus épargnés, encore moins avec les tempêtes Carmen et Eleanor durant les mois de janvier et février.

Il en découle que l'ensemble des frais d'assurance liés aux intempéries se chiffrent à plus de 900 millions d'euros depuis le début de l'année 2018. Les tarifs grimperont probablement au cours des prochains mois.

Une possible augmentation du taux de résiliation des contrats d'assurance

Jusque-là, la résiliation des contrats d'assurance de la part des assurés demeure peu fréquente. En effet, le taux y afférent est actuellement estimé à 10%. Il pourrait en être autrement dans les mois qui suivront l'annonce de la hausse des tarifs de l'assurance habitation.

Heureusement pour les souscripteurs, la concurrence permet de réguler les prix. Il est également possible de changer d'assureur à partir du douzième mois qui suit la signature du contrat d'assurance.


Avant de sélectionner la nouvelle compagnie d'assurance, il serait préférable pour le particulier de comparer les devis sur internet.

Les intempéries impactent directement le coût des assurances habitation

Une hausse de 2% a été constatée sur le coût des assurances habitation. Cette augmentation correspond à un montant de 184 euros en moyenne. La note serait bien plus élevée en 2019, notamment en raison des éventuels dommages générés par les intempéries.

Pour l'instant, c'est l'assurance auto qui est la plus touchée par l'augmentation des prix des contrats. Concernant l'année 2018, la hausse est fixée à 3%, ce qui revient à payer plus de 610 euros pour assurer une voiture. L'ancienneté de la voiture, l'expérience du conducteur et le coût des pièces automobiles contribuent aussi à l'accroissement des tarifs.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €