La Mutuelle générale n’est plus, place au régime général

En Bretagne, 31 195 assurés sociaux ont été transférés

Les bénéficiaires de la Mutuelle générale (LMG) étaient :

  • les salariés ;
  • les retraités de la Poste et d'Orange (ainsi que leurs ayant-droits) ;
  • les fonctionnaires ;
  • les contractuels.

La disparition de la mutuelle signifie pour ces derniers que, dorénavant, leur dossier sera géré par le régime général. Ils n'ont aucune démarche à entreprendre, si ce n'est la mise à jour de leur carte Vitale.

Le transfert leur octroie les mêmes droits que tout autre assuré social du régime général. Rien que pour la région Bretagne, 1 % de la population était bénéficiaire du régime spécial de LMG, ce qui fait donc 31 195 nouveaux « abonnés » pour le régime général.

Désormais, c'est la caisse d'assurance maladie qui se chargera d'eux en cas de besoin. Pour cela, ils peuvent joindre un conseiller par téléphone au numéro 36 46 ou par e-mail.

Que sont devenus les salariés de LMG ?

Bien évidemment, une issue de secours a été prévue pour les anciens salariés de la défunte LMG. Ils avaient le choix entre partir de leur plein gré ou bien rejoindre l'Assurance Maladie.

Comme on pouvait s'y attendre, la majorité a opté pour cette deuxième solution et, là encore, deux options s'offraient à eux :

Ainsi, 22 anciens salariés de LMG ont trouvé un poste au sein de l'Assurance Maladie en Bretagne. Ils ont pu accéder à un travail en adéquation avec leur profil professionnel, en devenant techniciens, cadres manager ou encore cadres fonctionnels. Les salariés concernés n'ont pas manqué de souligner l'effort d'intégration dont a fait preuve l'Assurance Maladie à leur égard.

Pour information, actuellement, 80 % de la population bretonne sont des assurés sociaux affiliés au régime général.