Le barème relatif à la taxe écologique s'annonce encore plus sévère qu'en 2018
un service de meilleurtaux.com

Le barème relatif à la taxe écologique s'annonce encore plus sévère qu'en 2018

Relever le barème sur le malus concernant les voitures polluantes. Voilà ce que le gouvernement a décidé, comme chaque année. Ainsi, à partir du 1er janvier 2019, le seuil de déclenchement de la taxe sera fixé à 117 grammes de CO2 rejetés par kilomètre. Les gros modèles se verront davantage taxés. En effet, le système de bonus-malus écologique a été mis en place pour que les recettes obtenues puissent être reversées aux acquéreurs de véhicules propres.

Le barème relatif à la taxe écologique s'annonce encore plus sévère qu'en 2018

Si une personne achète une voiture neuve respectueuse de l'environnement, il bénéficiera d'une prime écologique. Cela tendra à réduire le prix d'acquisition du véhicule en question. Une automobile est dite écologique lorsqu'elle émet moins de CO2 que la moyenne des voitures en circulation.

Justement, en 2019, le seuil du malus écologique sera abaissé de 3 grammes. Cette mesure a été fixée pour encourager la vente de voitures propres. D'ailleurs, le bonus est censé concerner les véhicules électriques. Quoiqu'il en soit, le système de bonus-malus s'applique aussi bien aux voitures particulières qu'aux véhicules de société.

Un nouveau barème pour les véhicules

Les premières mesures concernant la loi sur les mobilités ont été portées à la connaissance du public. Y sont inclues les règles applicables du bonus et du malus écologique.


Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et Elisabeth Borne, la ministre des Transports, annoncent conjointement la mise en place d'un nouveau barème de bonus-malus. Il en résulte que dès l'année suivante, le seuil du malus écologique sera abaissé à 117 grammes de CO2 par kilomètre.

Le seuil sera abaissé tous les ans

Rendre la flotte automobile française plus propre, notamment sur le plan des émissions de CO2. Tel est l'objectif du gouvernement. Dans cette démarche, il encourage l'achat de véhicules électriques et hybrides.

Ce sont des voitures économiques et respectueuses de l'environnement, dont les ventes augmentent chaque année. À ce propos, moins le malus auto est élevé, moins la prime d'assurance est chère. Les assureurs incitent à acquérir ce type de véhicule, en proposant des cotisations moindres.

Le programme du gouvernement consiste en des abaissements successifs du malus pour les prochaines années. La tendance restera la même. Le seuil chutera de 3 grammes tous les ans.

117 grammes de CO2 rejetés par kilomètre pour l'année 2019

Le durcissement du malus écologique prendra effet dès le mois de janvier prochain. Plus concrètement, le seuil du malus écologique sera revu à la baisse. Il passera de 120 à 117 grammes de CO2 rejetés par kilomètre.

Toutefois, le montant du malus reste inchangé. Selon le niveau de rejets du véhicule, la somme à payer oscille entre 50 euros et 10 500 euros. Tous ceux qui se procureront une voiture plus polluante que la moyenne seront affectés par cette mesure, comme le souligne le ministère des Transports.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €