Deux leaders de la construction automobile, Hyundai et Audi, ont conclu un partenariat en vue de développer les voitures à combustible. La stratégie consiste à partager les brevets dans le cadre des normes industrielles pour ce type de véhicule.

Ces opérateurs souhaitent favoriser la notoriété de cette technologie auprès des administrateurs afin d'attirer les investissements nécessaires et d'accroître le marché.

Pour la conception de ce type de véhicule, les intervenants doivent déployer une somme colossale. Comme il s'agit de la création d'une voiture à hydrogène, la facture risque de s'allonger, pour un seul fabricant. Ainsi, l'alliance entre les deux constructeurs se présente comme un avantage indéniable pour le secteur.


Hyundai et Audi décident de se partager les mérites

Le constructeur allemand Audi et le coréen Hyundai ont récemment signé un contrat de partenariat dans le but de développer ensemble des voitures à hydrogène. Ils vont partager les brevets des normes industrielles pour mener à bien cette tâche. Ces opérateurs annoncent d'ores et déjà la production d'une large gamme de composants de pile à combustible.

D'après le chef de la recherche sur les piles à combustible chez Hyundai, Kim Sae-hoon, cette alliance impactera fortement le secteur auto. En effet, elle pourra influer sur les décisions des administrateurs, stimuler les investissements et élargir l'attractivité de l'innovation.

À savoir que ce véhicule fonctionnera grâce au stockage d'hydrogène comprimé dans son réservoir à haute pression qui sera situé, soit dans le coffre, soit sous son plancher.

Le leader du marché automobile coréen se retrouve parmi les pionniers de cette innovation. Rappelons que l'enseigne a déjà proposé son crossover ix35 à pile à combustible en 2013.

Favoriser le développement des technologies automobiles

À l'heure actuelle, la tendance veut que les opérateurs se penchent plus sur la technologie des voitures autonomes. Dans ce contexte, la stratégie de partenariat entre Hyundai et Audi se présente comme un atout non négligeable.


L'allemand Audi affiche près de 40 milliards d'euros d'investissements dans ces produits jusqu'en 2025. Ce qui pourrait annoncer une croissance considérable des concepts de la marque sur les routes. Ainsi, ceux qui détiennent une assurance Audi ne pourront que se réjouir de cette nouvelle avancée sur la route.

De leur côté, Toyota et Honda semblent pour le moment monopoliser le marché des véhicules à hydrogène.

Les administrateurs sont appelés à soutenir cette transformation. D'autant que les voitures à pile à combustible sont de plus en plus plébiscitées. D'ailleurs, elles ne requièrent aucun investissement dans des infrastructures de rechargement.

En France, le pouvoir public a annoncé le mois dernier qu'il allait investir dans le développement des recherches de véhicules et de la production de carburant. Ce financement est estimé aux environs de 100 millions d'euros jusqu'en 2023.