Le prix des voitures électriques concurrencera celui des thermiques
un service de meilleurtaux.com

Le prix des voitures électriques concurrencera celui des thermiques

Les avancées technologiques contribuent fortement à l’essor des véhicules électriques. Si, à l’heure actuelle, les consommateurs se tournent davantage vers ce type de voiture, du moins vers les hybrides. Leur prix est toutefois encore inaccessible pour la plupart des acheteurs, si l’on fait la comparaison avec celui des voitures thermiques. Bloomberg prédit un renversement de la situation dans les huit ans à venir.

Le prix des voitures électriques concurrencera celui des thermiques

Ces derniers temps, on enregistre un fort développement des voitures électriques. Cela s'explique par l'affluence des constructeurs automobiles vers les technologies innovantes, dans laquelle l'État est pour quelque chose. L'électrique est, en effet, considérée comme la motorisation de demain.

Actuellement, ils s'activent pour concevoir des modèles de plus en plus performants, d'autant plus que leurs expériences avec les hybrides ont renforcé leur savoir-faire. Or, le prix de ces véhicules est encore beaucoup plus cher que celui de leurs cousins thermiques. Quoi qu'il en soit, 2026 pourrait très bien changer la donne. En attendant, les acheteurs peuvent profiter des frais y afférents qui sont déjà très intéressants.


La course aux technologies vertes est lancée

Ces dernières années ont été marquées par une course entamée par les constructeurs automobiles pour de meilleures technologies. Lightyear, par exemple, lancera, dans un proche avenir, des voitures roulant à l'énergie solaire. Grâce à ce modèle baptisé « One », la Startup d'origine néerlandaise apportera une grande innovation au sein du secteur.

L'électrique demeure une valeur sur laquelle s'appuient les autres grands constructeurs. C'est donc en toute confiance qu'ils s'activent actuellement afin de concevoir le prototype le plus performant, le plus fiable, voire le plus économique.

C'est d'ailleurs pour cela que le leader européen, Renault, prévoit d'investir un milliard d'euros dans son pays d'origine d'ici 2022. Cet investissement permettra à ce pionnier des voitures vertes de garder sa position sur le marché.

Les modèles électriques, moins chers que les thermiques ?

Le coût d'acquisition de cette catégorie de véhicule ne doit en aucune façon démotiver les consommateurs, car son prix élevé par rapport aux modèles thermiques sera amorti sur le long terme. En effet, ses frais d'entretien, d'assurance voiture, de recharge et d'imposition sont très intéressants. Sans parler des différentes subventions que l'État accorde aux acquéreurs, telles que les primes et les bonus écologiques.


Il faut savoir que la source d'énergie de cette catégorie de voiture représente le tiers de son prix. Or, le coût de celle-ci a littéralement baissé ces derniers temps. La géante Tesla a su saisir cette opportunité avec sa fabrication de batteries Lithium-ion qui réduisent considérablement ses charges.

Suite à une étude qu'elle a menée, Bloomberg prévoit une baisse progressive du prix des voitures électroniques jusqu'à devenir plus abordables que les modèles traditionnels à partir de 2026. Ces prévisions sont très encourageantes pour les consommateurs, mais une variable non négligeable doit quand même être prise en compte. Celle du volume de graphite à produire qui va certainement exploser, car avec le rythme des fabrications de batteries à venir, il atteindra 850 000 tonnes en 2030 (contre 13 000 actuellement).

Quant à la consommation de cobalt, de lithium et de manganèse, elle risque de se multiplier par 100. Il va sans dire que la hausse du cours de ces matériaux aura des impacts sur le coût de production des batteries, et implicitement sur le prix des véhicules verts.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €