Peugeot devient une marque de référence en Europe
un service de meilleurtaux.com

Peugeot devient une marque de référence en Europe

Le constructeur Peugeot continue son développement dans la zone euro. Son objectif étant de devenir la marque de référence dans le secteur automobile. Sa performance au premier semestre 2018 reste surprenante, malgré un recul notable de ses ventes. Elle rencontre toutefois quelques difficultés à conquérir certains marchés à l’international.

Peugeot devient une marque de référence en Europe

Le constructeur auto français Peugeot est sur la bonne voie, pour atteindre son principal objectif qui est de devenir le « benchmark » européen du secteur. En effet, les résultats de ses 6 premiers mois ont été plus que satisfaisants pour la marque. Et ce, malgré une chute des ventes en Europe. Toutefois, Peugeot reste un concurrent de taille pour l'allemand Volkswagen.

Le constructeur français a depuis un certain moment profité de plusieurs leviers dans le cadre de son développement. Le marché à l'international demeure son plus grand défi puisque certains marchés étrangers se montrent un peu moins accessibles que ceux de la zone euro.


Peugeot connaît un succès fulgurent en Europe

Les nouveaux produits du constructeur Peugeot ont connu un franc succès durant les six premiers mois de 2018. Les plus appréciées sont les voitures de type 3008, du 5008 ou du 308. Depuis son lancement daté de 2017, le modèle 3008 s'est vendu sous 38 870 exemplaires. Au total, pour cette période, l'enseigne a vendu 143 946 voitures.

Selon le fondateur d'Aramis Auto, Guillaume Paoli :

« Il n'y a aucune remise sur un Peugeot 3008car l'enseigne n'arrive déjà pas à servir ses clients, suite à la demande ».

De ce fait, le constructeur a pu se réjouir de ces performances. D'autant que plus de 80% de ses clients ont choisi les plus hauts de gamme sur 3008 et 5008. Cela concerne la GT Line qui représente 29% sur les deux modèles.

Toutefois, le groupe a enregistré une régression de ses ventes au global. Ce recul s'est établi à 1,9% pour les 1,005 million d'unités vendues. Certains facteurs expliquent cette situation, si ce n'est la conjoncture à l'internationale compliquée.

Les dirigeants de la société veulent faire de l'enseigne le « benchmark » du secteur européen de l'automobile. Et ils semblent avancer progressivement vers cet objectif. Ce qui peut être préoccupant pour Volkswagen, le plus performant du marché, du moins pour le moment.


En effet, ce dernier reste sur son piédestal en ce qui concerne l'image, la qualité des produits et les ventes. Selon le constat de l'Association des Constructeurs Européens d'Automobiles (ACEA), cette marque allemande a vendu 965 000 véhicules au premier semestre 2018 contre 535 000 véhicules pour Peugeot.

Peugeot a du mal à percer le marché international

Le groupe PSA, dont fait partie Peugeot, poursuit depuis quatre ans une progression assez notable. La Française s'est vue épargnée par l'éclatement de l'affaire Volkswagen, appelé « dieselgate », en 2015.

De plus, ce groupe est à même de proposer des offres d'assurance Peugeot, utile pour ses usagers.

Un des plus grands projets de l'entreprise est le lancement de ses voitures à motorisation électrifiée. Les 3008 en version hybride rechargeable feront leur entrée sur le marché au courant de l'année prochaine.

Le marché au niveau mondial reste également un grand défi pour l'enseigne. Alors que les législations en vigueur contraignent la marque à se retirer de l'Iran, un débouché bien exploitable. Malgré une récente annonce de l'administrateur actuel du groupe Guillaume Bouzy, ce pays n'apporte aucun rendement pour sa société.

Du côté de la Chine, la croissance des constructeurs locaux et la concurrence très rude entre les opérateurs occidentaux font que l'accès à ce marché soit assez compliqué.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €