Les conducteurs de deux-roues motorisés sont de plus en plus prudents
un service de meilleurtaux.com

Les conducteurs de deux-roues motorisés sont de plus en plus prudents

Selon l’enquête d’Axa Prévention, les conducteurs de deux-roues motorisés se sont montrés plus vigilants entre 2014 et 2017. Les conduites à risques ont considérablement diminué au cours de cette période. Un grand nombre de motards ont respecté les différentes consignes de sécurité. Et les usagers mettent désormais les équipements adaptés dans le but de mieux se protéger.

Les conducteurs de deux-roues motorisés sont de plus en plus prudents

L'étude d'Axa Prévention sur la sécurité routière révèle une certaine prudence de la part des conducteurs de deux-roues motorisés. La hausse du taux de mortalité à cause des accidents de la route a poussé les motards à devenir plus responsables. Ces derniers sont ainsi moins nombreux à enfreindre les règles.

Un ensemble reste cependant à convaincre de l'importance des diverses consignes de sécurité. Et la tendance est différente entre les jeunes conducteurs et les plus âgés.

Le constat félicite également les motards sur d'autres points très importants. Cela concerne le port des équipements de protection qui sont d'ailleurs indispensables au guidon.


Les motards sont plus responsables

Axa Prévention a récemment mené son enquête en ce qui concerne la sécurité routière. D'après ce constat, les conducteurs de motos ont fait preuve d'une grande prudence entre 2014 et 2017. Mais à partir de 2017, les observateurs ont constaté une hausse considérable du taux de mortalité, due à des accidents de la route : une progression de 9% pour 669 décès.

En ville, 39% des usagers (contre 49% en 2014) ont roulé à 65 kilomètres par heure. 24% des conducteurs n'ont pas utilisé leurs clignotants pour doubler ou pour tourner (soit 14% de moins qu'en 2014). Sur l'autoroute, certains conducteurs peuvent même atteindre une vitesse de 160-170 kilomètres par heure. Cela concerne 21% des motards, contre 32% auparavant.

En outre, 11% de ces individus n'hésitent pas à utiliser leur téléphone au guidon, contre 21 % en 2014. Et 5 % prennent le risque de conduire sous l'emprise de l'alcool.

Les jeunes et les adultes ont chacun leur manière d'enfreindre les règles. Les âgés de 14 à 17 ans sont plus nombreux à écouter de la musique avec des écouteurs, à se filmer, à rouler en état d'ivresse, ou encore à utiliser leur téléphone.

Les plus âgés, quant à eux, ont tendance à dépasser les limites de vitesse imposées, à passer au feu orange ou à franchir une ligne blanche pour doubler.


Les équipements de protection sont indispensables

Le détenteur de cette étude a également relevé des constats positifs concernant le port des équipements exigés au guidon. Ainsi, 77% des motards portent actuellement les habits de protection, s'ils n'étaient que 53% en 2014. 85 % des conducteurs de grosses cylindrées choisissent ces vêtements.

Par contre, seulement 67 % des motards savent qu'ils doivent posséder un gilet de haute visibilité. Dans tous les cas, la tendance est disparate en fonction des conducteurs. Dans les détails, 21% ne portent pas de gants, 49% ne possèdent pas de blouson muni d'une protection et 87% ne portent pas les chaussures adéquates. Enfin, il reste encore 4% qui ne portent pas de casque.

Bien que ces équipements soient plus ou moins efficaces lors des éventuels accidents, la meilleure méthode pour se protéger est de souscrire une bonne assurance deux-roues.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)