Le calcul de la prime d’assurance dépend de la profession du conducteur
un service de meilleurtaux.com

Le calcul de la prime d’assurance dépend de la profession du conducteur

La valeur de la cotisation d’assurance auto dépend de plusieurs paramètres, notamment l’état du véhicule et le profil du conducteur. C’est la raison pour laquelle la profession du conducteur joue un rôle important dans son calcul. Bien informer son assureur est, de ce fait, de mise en cas d’utilisation récurrente de sa voiture personnelle pour des déplacements professionnels.

Le calcul de la prime d’assurance dépend de la profession du conducteur

La profession exercée par un conducteur de voiture influe sur le montant de la prime d'assurance. C'est un fait incontestable étant donné que l'assureur tient compte du profil de l'assuré au moment d'établir le contrat, outre l'évaluation du véhicule. Le fait est que le niveau de risque est différent pour chaque métier. Il est, de ce fait, possible de constater des écarts énormes au niveau du coût de couverture.

Ainsi, afin de pouvoir profiter pleinement de sa garantie en cas de sinistre, mettre son agent d'assurance en connaissance de l'utilisation régulière de son véhicule privé à des fins professionnelles devient obligatoire. Sauf à titre occasionnel où la responsabilité revient à l'employeur.


Les raisons des écarts de prix en termes d'assurance auto

Quelle que soit la branche d'assurance, le premier réflexe de l'assureur est toujours d'évaluer le niveau de risque encouru par chaque contractant. C'est la raison pour laquelle il prend en compte tous les éléments déterminant l'état du véhicule. Mais le profil du conducteur joue un rôle majeur dans le calcul de la cotisation.

Des écarts peuvent être constatés en matière de prix étant donné que les risques ne sont pas toujours similaires. Il est, par exemple, évident qu'un travailleur à domicile encourt moins de dangers qu'un commercial qui doit se déplacer sur de longues distances pour effectuer ses prospections.

De même, un employé de bureau qui n'utilise sa voiture que sur le même trajet allant de son entreprise à son domicile sera moins fatigué en conduisant qu'un usager qui reste quotidiennement au volant pendant plusieurs heures.

En outre, un professionnel de santé (médecin, infirmière ou urgentiste) pourrait être amené à utiliser sa voiture de manière répétitive et même à conduire en situation d'urgence. Ce qui fait que son niveau de risque soit plus élevé.

Un assureur bien informé est toujours bénéfique pour l'assuré

Il faut savoir que l'usage récurrent d'une voiture peut augmenter le taux de risques d'accident, surtout lorsque celle-ci est utilisée dans des situations quelque peu dangereuses. Il est, de ce fait, impératif d'en informer l'assureur pour qu'il puisse établir un devis assurance auto équitable.


Ce n'est que justice, car à défaut d'une déclaration exacte, l'assuré pourrait voir son indemnité baisser en cas de sinistre. L'établissement est même en droit de refuser toute couverture. Ainsi, pour son propre bien, le souscrit doit systématiquement informer son assureur à chaque changement de poste ou de profession.

Quoi qu'il en soit, il faut faire une distinction entre un déplacement quotidien domicile-travail et un usage professionnel de son propre véhicule. Dans le premier cas, c'est à l'Assurance maladie de prendre en charge des dommages corporels occasionnés par un accident de la route. Les dégâts subis par la voiture, en revanche, seront couverts par le contrat d'assurance auto.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €