Maroc : un nouveau décret pour inciter les étudiants à adhérer à l’Assurance maladie obligatoire
un service de meilleurtaux.com

Maroc : un nouveau décret pour inciter les étudiants à adhérer à l’Assurance maladie obligatoire

Augmenter le nombre d’adhésions. Tel est le principal objectif du projet de loi concernant l’Assurance maladie obligatoire des étudiants (AMO) au Maroc, qui a été approuvé par le Conseil du gouvernement marocain. Le nouveau décret contribue à simplifier les démarches relatives à la déclaration médicale, et modifie les modalités de mise en place des listes des établissements concernés.

Maroc : un nouveau décret pour inciter les étudiants à adhérer à l’Assurance maladie obligatoire

Favoriser l'adhésion en facilitant les procédures de déclaration sanitaire

L'ancien décret concernant l'Assurance maladie obligatoire (AMO) de base des étudiants vient d'être modifié. Un nouveau décret a été adopté lors du Conseil du gouvernement effectué le 26 juillet dernier, dans l'objectif de favoriser l'adhésion des étudiants à cette assurance. Il s'agit d'apporter des solutions aux problèmes techniques, juridiques et administratifs liés à l'application de l'ancien décret. Les modifications portent principalement sur :

  • les démarches de souscription ; 
  • le recensement des établissements concernés.

 Ainsi, la déclaration de la couverture médicale des étudiants ne nécessite plus de signature, de visa, ni de certification. Une déclaration en ligne suffit.

Par ailleurs, c'est l'autorité gouvernementale en charge de l'enseignement supérieur qui doit désormais s'occuper de lister les établissements, dont les étudiants sont concernés par l'AMO. La même autorité effectue les mises à jour annuelles de la liste suivant les mêmes procédés utilisés pour l'établir. Auparavant, l'élaboration de cette liste incombait à la branche du gouvernement chargée de la santé.

Pour une augmentation du nombre d'étudiants adhérents et des bénéficiaires en général

Le régime de l'AMO a été lancé en 2016. Ce dispositif fait partie des efforts entrepris en vue de la couverture médicale universelle. Toutefois, deux ans après, l'application de ce régime est restée problématique, car moins de 10 % des étudiants concernés ont adhéré à cette assurance maladie. Face à ce succès plutôt mitigé, le ministre de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a soumis ce projet de loi qui a été adopté par le gouvernement.

Les ajustements apportés devraient accroître l'attractivité de l'AMO auprès des étudiants, qui représentent un budget de 110 MDH pour 275 000 individus concernés. Plus globalement, cette simplification des procédures vise à augmenter le nombre des bénéficiaires, qui s'élevait à 10,9 millions fin 2016, pour 11,05 Mds DH de cotisations, d'après les chiffres de l'ANAM.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)