Uber abandonne ses camions autonomes pour d’autres projets
un service de meilleurtaux.com

Uber abandonne ses camions autonomes pour d’autres projets

Pour une raison plutôt floue, Uber a récemment communiqué sa décision consistant à abandonner ses projets liés à la production d’équipements destinés à des camions autonomes. Cette entreprise technologique américaine a avancé l’idée d’un tout autre projet comme étant sa priorité. Mais à en croire ses problèmes récents, notamment celui avec Google, ce motif ne serait qu’un moyen pour détourner l’attention.

Uber abandonne ses camions autonomes pour d’autres projets

Pas plus tard que le 30 juillet dernier, l'entreprise Américaine Uber a définitivement abandonné l'un de ses plans de développement concernant les camions autonomes. Ce spécialiste a cessé d'équiper ces moyens de transport de ses applications mobiles visant à mettre en contact les utilisateurs et les conducteurs dont le but est d'effectuer des livraisons sans chauffeur.

L'émergence d'un nouveau dessein serait à la source de cet arrêt. Mais les récents évènements regrettables que ce groupe a récemment essuyés pourraient bien être d'éventuelles raisons. D'ailleurs, le géant du Web, Google risque fort d'y être pour quelque chose suite au litige qu'il a eu avec Uber concernant ce projet.


Un projet contre un projet

D'après Eric Meyhofer, l'arrêt de ce projet est purement stratégique, car l'enseigne veut se concentrer sur d'autres thèmes. Ceux qui se focalisent principalement sur le développement des voitures légères autonomes plutôt que des poids lourds dont la production sera différée pour une autre fois. Ce responsable du groupe a d'ailleurs expliqué la situation en ces termes :

Nous avons récemment pris la décision importante de retourner sur les routes publiques à Pittsburgh, et alors que nous cherchons à poursuivre sur cette lancée, nous pensons que l'énergie et l'expertise de toute notre équipe concentrées sur cet effort est la meilleure voie à suivre.

Quoi qu'il en soit, Eric Meyhofer a également tenu à préciser que l'application Uber Freight, liée aux camions autonomes continuera de répondre à ses fonctions : relier les conducteurs et les expéditeurs. Ainsi, les chauffeurs peuvent toujours compter sur cet outil pour les aider dans l'exercice de leur fonction qui consiste principalement à trouver facilement des chargements à proximité et de les livrer.

Un litige qui coûte cher

En début de cette année, Uber était contraint de verser près de 250 millions de dollars en actions à Google suite à un accord entre les deux parties. La raison est que ce dernier aurait déposé une plainte contre Uber pour deux motifs distincts :

  • Vol de technologies
  • Viol de brevets

Il se trouve en effet que cette entreprise américaine a créé ses camions autonomes en s'inspirant des technologies élaborées par Google. Dans ce sens, il faut préciser que l'actuel ingénieur chargé de ce projet chez Uber était un ancien élément du géant d'Internet. D'après les sources, ce travailleur aurait délivré à Uber près de 14 000 documents confidentiels.

Cet incident n'est pas l'unique problème lié à ce projet. L'un des poids lourds qui y étaient rattachés a également commis un accident mortel en mars dernier et qui a valu une somme considérable à l'assurance auto. Ce qui a obligé, l'enseigne, à mettre un terme pendant quelques mois ses nombreux essais qui se sont finalement soldés par un arrêt total.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €