Au Canada, les tarifs d’assurance auto font fuir les hommes
un service de meilleurtaux.com

Au Canada, les tarifs d’assurance auto font fuir les hommes

C’est bien connu, le secteur de l’assurance repose sur le sacro-saint niveau de risque. Les assureurs fixent généralement la prime d’assurance selon le profil d’assuré. Dans le cas d’un jeune automobiliste Canadien, tous les moyens étaient bons pour payer une prime d’assurance moins chère, au point de vouloir changer de sexe.

Au Canada, les tarifs d’assurance auto font fuir les hommes

Au Canada, les tarifs d'assurance dépendent de plusieurs critères. Par exemple, les femmes bénéficient de tarifs préférentiels comparées aux hommes. Pour pouvoir économiser sur ses primes d'assurance, un jeune Canadien de 23 ans a même choisi de changer de sexe.

Après avoir réalisé les démarches administratives nécessaires, il a pu souscrire un contrat d'assurance automobile pour sa nouvelle voiture, en cochant la mention « femme » sur le volet civilité. Ce pari ambitieux et peu commun a été un succès, dans la mesure où tous ces efforts lui ont valu des économies de quelque 700 euros sur une année.

Changer de sexe pour payer une prime moins élevée

Sans doute en raison de leur prudence au volant, les femmes bénéficient généralement de conditions plus avantageuses dans certains pays en matière d'assurance auto. Tel le cas au Canada, ce qui a poussé un jeune automobiliste à vouloir changer de sexe.


Plus précisément, il a gardé tous les attributs d'un homme. Cependant, il a demandé à un médecin de lui signer une attestation selon laquelle il décide désormais de s'identifier par le genre féminin. C'est ce document qui lui a permis de changer son identité sur son acte de naissance ainsi que sur toutes ses pièces d'identité. À la suite de ces démarches, l'automobiliste a pu souscrire un contrat en tant que femme auprès de son assureur.

Tout cela n'a pas été vain : son assurance lui a réellement coûté moins cher par rapport au tarif imposé au conducteur de sexe masculin. Sur une année, son changement de sexe lui a valu des économies de 760 euros.

Une pratique discriminatoire en France

Le Canada se penche actuellement sur les démarches de facilitation de ces procédures. Par exemple, l'attestation du médecin n'est plus requise pour changer de sexe. Il suffit d'effectuer une demande auprès des collectivités locales et de modifier le certificat de naissance et tous les documents administratifs.

En France et dans l'ensemble de l'Europe, ce genre de pratique est encore loin d'être adopté. D'ailleurs, inclure le sexe parmi les critères pour fixer un tarif est considéré comme discriminatoire, qu'il s'agisse d'une assurance voiture ou d'un quelconque produit ou service.

Pour contourner cette loi, les compagnies d'assurance privilégient certains métiers comparés à d'autres, permettant ainsi aux femmes de bénéficier de tarifs préférentiels.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €