Les Français et leurs médecins généralistes, une relation ambiguë
un service de meilleurtaux.com

Les Français et leurs médecins généralistes, une relation ambiguë

Les habitudes personnelles des Français en matière de soins de santé sont peu communes. Les chiffres montrent que plus de 8 Français sur 10 consultent leur médecin généraliste au moins une fois au cours d’une année. En même temps, le taux de renoncement aux soins chez ce professionnel bat des records en Hexagone.

Les Français et leurs médecins généralistes, une relation ambiguë

Malgré la pratique très courante de l'automédication, une étude menée récemment par OpinionWay et Medaviz a montré que 83% des Français consultent leur médecin généraliste au moins une fois au cours de l'année.

Ils se rendent au cabinet du médecin pour différentes raisons, notamment pour effectuer une visite de contrôle, faire établir un diagnostic, renouveler une ordonnance médicale, ou encore obtenir un traitement médicamenteux.

Certaines personnes viennent également consulter leur médecin généraliste afin d'obtenir un certificat médical, utilisé à des fins diverses. Malgré ces faits, il est indispensable de savoir que le dentiste et le médecin généraliste enregistrent les taux de renoncement aux soins les plus importants.


Des statistiques ambiguës

Au mois de juin 2018, Medaviz a mandaté OpinionWay pour une étude auprès des Français, concernant leurs habitudes personnelles de soins de santé. Les chiffres ont montré qu'au cours d'une année, plus de 80% des Français se rendent chez leur médecin généraliste.

Les raisons de cette consultation médicale sont diverses entre autres, le renouvellement d'une ordonnance qui en constitue la cause principale. Seuls 32% de ces patients s'y rendent pour obtenir un diagnostic médical. Ceux qui souhaitent effectuer une visite de contrôle sont encore moins nombreux, soit 28%.

Par contre, ceux qui consultent souvent sont peu nombreux : seul 1 Français sur 10 se rend chez son médecin généraliste au moins une fois tous les mois.

Consulter en dernier recours

L'étude a également démontré que l'automédication tenait une place prépondérante dans la vie des Français. Il s'agit d'une pratique plus fréquente chez la gente féminine. Mais globalement, 43% des Français ont affirmé ne consulter que lorsque l'automédication n'a pas eu les effets escomptés.

Seuls 10% d'entre eux se rendent chez leur médecin généraliste afin de vérifier leur état de santé. Ceux qui consultent à l'apparition des premiers symptômes ne représentent que 14% des sondés. La plus grande proportion revient aux personnes qui attendent que la maladie surgisse pour se rapprocher du médecin généraliste.


Le renoncement aux soins est encore important en France

Par manque de moyens et/ou à défaut de détenir une assurance santé efficace, les Français sont nombreux à renoncer aux soins. D'ailleurs, une étude menée par BVA et la Fondation April a montré que les dentistes et les médecins généralistes étaient les praticiens les plus concernés par ce renoncement aux soins. D'autres affirment que les délais d'attente sont trop longs et les découragent à consulter leur médecin.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)