La France a vécu une saison estivale particulièrement rude en 2018
un service de meilleurtaux.com

La France a vécu une saison estivale particulièrement rude en 2018

Nous voulions du soleil et le soleil était au rendez-vous. Seulement, ce qui devait être un été agréable s’est transformé en une accumulation de vagues de chaleur intense. Face à des phénomènes climatiques graves comme la canicule, la sécheresse ou encore les pics d’ozone, les Français deviennent de plus en plus vulnérables.

La France a vécu une saison estivale particulièrement rude en 2018

La période estivale aura été particulièrement éprouvante pour les Français cette année. Déjà que la canicule n'a pas épargné les différentes régions en Hexagone, la pollution à l'ozone a rajouté son lot de dégâts. Les enfants en bas âge et les personnes âgées sont alors les plus vulnérables dans ces conditions, notamment face à l'hyponatrémie ou la faible sudation.

Par ailleurs, la sécheresse a atteint un pic, si bien que certains arrêtés préfectoraux ont imposé que les prélèvements non-prioritaires soient cessés. L'approvisionnement d'eau ne devait alors plus concerner que les besoins en salubrité, en santé, en eau potable et en sécurité civile.


Un été particulièrement… chaud

Intense, voilà comment on pourrait qualifier la saison estivale de cette année 2018. Des vagues de chaleur ont été enregistrées dans presque toutes les régions en France, faisant de très nombreux dégâts, tant humains que matériels.

Mais un autre paramètre a rendu la situation plus problématique : le pic d'ozone. Plus précisément, c'est le dangereux mélange entre des températures élevées et une concentration importante en composés organiques volatils ainsi que des polluants primaires tels que l'oxyde d'azote. Quand le niveau d'ozone dépasse le seuil de 180 µg/m3, on parle de pollution d'ozone.

Des conséquences désastreuses sur la santé des Français

La canicule et les pics d'ozone n'épargnent pas la santé des Français. D'après l'organisme Santé publique France, cette pollution à l'ozone entraîne des irritations du nez, de la gorge et des yeux, ainsi que des toux. Les enfants en bas âge, les personnes asthmatiques et celles qui souffrent d'autres pathologies respiratoires sont les plus vulnérables.

Quant aux personnes âgées, elles vivent mal les canicules. Les vagues de chaleur entraînent chez elles des troubles de conscience ou des confusions. Par ailleurs, l'hyperthermie pousse les individus à s'hydrater intensément. Et pourtant, les seniors n'ont plus la même sudation que pendant leurs jeunes années. Ils sont alors victimes d'hyponatrémie, un excès d'eau entraînant un manque de sodium dans le sang.


Les Français consultent-ils leur médecin ?

Il est évident que ces vagues de chaleur représentent des dangers importants, notamment pour les populations les plus vulnérables. Et pourtant, une étude menée par la fondation April et BVA a pu démontrer que les Français étaient nombreux à renoncer aux soins.

Certains refusent de rencontrer des professionnels de santé à cause de la longueur des délais d'attente, tandis que d'autres ne peuvent pas accéder aux soins faute de moyens financiers, pour souscrire aux offres de complémentaires santé.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)