Les rumeurs se font insistantes autour d’Apple, suite au recrutement d’un ancien employé Tesla
un service de meilleurtaux.com

Les rumeurs se font insistantes autour d’Apple, suite au recrutement d’un ancien employé Tesla

Après avoir travaillé pendant cinq longues années sur la Model 3 de Tesla, Doug Field quitte l’entreprise d’Elon Musk. Avant son aventure chez Tesla, il était vice-président au sein d’Apple. La marque à la pomme vient alors de confirmer que M. Field a réintégré son équipe, ce qui fait circuler certaines rumeurs. Tour d’horizon !

Les rumeurs se font insistantes autour d’Apple, suite au recrutement d’un ancien employé Tesla

Après avoir quitté son poste de vice-président de la marque à la pomme, Doug Field a rejoint l'aventure Tesla en 2013. Cinq ans après avoir mené les projets de véhicules électriques au sein de l'équipe d'Elon Musk, le voilà de nouveau dans les rangs d'Apple.

La nouvelle a vite fait d'intensifier les rumeurs concernant un éventuel retour vers le développement d'une voiture électrique, projet que la marque à la pomme avait pourtant abandonné en 2016. Si Apple a confirmé le retour de Doug Field, le nouveau rôle que ce dernier assumera demeure encore inconnu du grand public.

Doug Field de nouveau chez Apple

Le 9 août 2016, le très célèbre programmeur John Gruber avait annoncé sur son blog que Doug Field allait de nouveau rejoindre l'équipe d'Apple. Il faut rappeler qu'avant son départ pour Tesla en 2013, il occupait le poste de vice-président au sein de la marque à la pomme.


Pendant cinq ans, M. Field a alors épaulé Elon Musk et son équipe dans le développement des voitures électriques, notamment la fameuse Model 3. Au mois de mai 2018, Doug Field se sépare de Tesla. Apple a en effet confirmé dans le site TechCrunch le retour effectif de son ancien vice-président, s'étant retenue toutefois d'annoncer le poste que ce dernier occupera désormais.

La marque Apple aurait-elle repris son projet de voiture électrique ?

En 2016, la marque à la pomme avait communiqué son renoncement au projet de développer sa propre voiture électrique. Selon les déclarations faites par Apple, les technologies de conduite autonome allaient rester sa priorité.

Cependant, beaucoup interprètent le retour de Doug Field comme une possible reprise du projet de mobilité propre, notamment en raison des cinq années que ce dernier a passées au sein de Tesla. Il faut rappeler qu'à l'époque, personne n'avait pris au sérieux les rumeurs selon lesquelles Apple pourrait lancer son propre smartphone. Et pourtant, l'iPhone a été créé. Aucune hypothèse n'est donc à écarter.

Un projet qui serait en phase avec les besoins de la mobilité propre

Aujourd'hui, presque tous les pays sont conscients des impacts néfastes des gaz à effet de serre (GES) sur l'écosystème terrestre. Les gouvernements respectifs ont alors pris des mesures afin de limiter ces émissions de gaz liées au transport.


Dans le cas de la France, les initiatives sont nombreuses. Le gouvernement prévoit en effet de multiplier par cinq le nombre de voitures électriques et de cesser la vente de voitures neuves à moteur thermique d'ici 2040.

Les autres acteurs s'activent pour encourager la mobilité propre. Par exemple, les compagnies d'assurance sont de plus en plus nombreuses à proposer une prime d'assurance voiture moins chère pour ceux qui roulent en auto électrique.

Cette nouvelle tendance pourrait alors conforter Apple dans sa décision de revenir sur son projet de développement de sa propre voiture électrique.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €