Les conditions de travail chez Ford seront moins rudes grâce à un exosquelette
un service de meilleurtaux.com

Les conditions de travail chez Ford seront moins rudes grâce à un exosquelette

Les conditions de travail chez les grands constructeurs automobiles sont réputées pour être dures et fatigantes. Pour pallier ce problème, le fabricant américain Ford a fourni un exosquelette à ses salariés. Ce nouvel outil pourra ainsi soulager ses employés de certaines tâches, notamment celles qui demandent une grande force physique ou une grande précision comme l’assemblage des pièces dans le moteur.

Les conditions de travail chez Ford seront moins rudes grâce à un exosquelette

À l'heure actuelle, les postes auprès des constructeurs automobiles figurent parmi les plus difficiles. C'est d'ailleurs pour cela que les employés qui y travaillent contractent tous des douleurs intenses, au dos ou dans une autre partie du corps.

C'est pourquoi, Ford a décidé d'installer un équipement révolutionnaire dans ses usines. Cette nouvelle est le résultat d'un test effectué après quasiment un an. Ce dispositif appelé EksoVest, a pour but d'amoindrir les tâches difficiles de ses salariés durant la journée.

Selon un expert auprès de ce constructeur américain, ce dispositif fera office d'aide aux employés, notamment lorsqu'ils doivent porter du matériel lourd.


Alliance Ford-Ekso Bionics, une fiction devenue réalité

Après un an de test, la collaboration entre le constructeur automobile américain Ford et la société Ekso Bionics va enfin porter ses fruits. En effet, les employés du fabricant auto bénéficieront d'un équipement hors pair, qu'est un exosquelette. Il s'agit d'un assistant d'un nouveau genre, baptisé EksoVest.

Ce dispositif aidera surtout les employés qui travaillent sur les chaînes de montage. Par ailleurs, Ford a tenu à préciser que ceux qui travaillent à longueur de journée sous les voitures, qui bénéficieront en premier du nouvel assistant.

En effet, occuper ses postes est considéré néfaste pour la santé des travailleurs. Ils doivent déployer une grande force physique toute la journée, ce qui risque de les épuiser tant physiquement que moralement. Selon les responsables chez le constructeur, certains de ses salariés portent l'équivalent d'un sac de farine au-dessus de leur tête, 4.600 fois par jour.

Ainsi, l'Eksovest sera disponible dans 15 usines de la marque américaine, implantées dans 7 pays différents.

Une stratégie pour optimiser le bien-être au travail

Selon la marque à l'ovale bleu, son objectif, en collaborant avec Ekso Bionics, serait l'amélioration du bien-être de ses employés. D'ailleurs, Bruce Hettle, vice-président du groupe Ford, a tenu à l'expliquer en ces termes :


Construire des voitures est un métier pénible et physique [...] Nous faisons attention à nos employés et nous essayons de les aider à faire leur travail tout en protégeant au maximum leurs corps.

Un expert de chez Ford explique le rôle d'un exosquelette en ces termes :

Il est développé pour améliorer la résistance des bras des ouvriers et les rendre plus endurants.

En effet, cet assistant grâce à un mécanisme hydraulique, il permet de soulever et maintenir en l'air les bras des ouvriers. De cette manière, les employés n'auront pas à supporter inutilement certaines charges, ce qui leur permettra de réduire de manière optimale leur fatigue musculaire.

Outre le fait de les soulager de certaines activités physiques, trop intenses du quotidien, EksoVest est également programmé pour protéger les zones sensibles du corps des salariés, comme les bras, le dos ou encore le cou.

L'intégration de ce nouveau dispositif est aussi bien bénéfique pour les employés que pour le constructeur. En effet, il compte augmenter le volume de travail de ces employés, étant donné qu'il traverse en ce moment une mauvaise passe. Reste à savoir si l'intégration de ce nouvel équipement aura une répercussion sur le prix des véhicules de la marque, ou encore sur l'assurance Ford.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €