Achat de logement entre amis : quelles sont les alternatives possibles ?
un service de meilleurtaux.com

Achat de logement entre amis : quelles sont les alternatives possibles ?

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes achètent un logement entre amis. En additionnant leur budget respectif, ils ont alors la possibilité de devenir propriétaires, sans pour autant s’engager plusieurs années dans un prêt immobilier trop onéreux. Cependant, il est important de faire le bon choix lors d’une telle opération.

Les points importants à observer dans le cadre d’un achat de logement entre amis

Si la colocation était très tendance il y a quelques décennies, voilà maintenant qu'une nouvelle pratique connaît un succès important : l'acquisition d'un logement entre amis. Financièrement, il s'agit d'une opération intéressante pour ceux qui ont un budget limité.

Cependant, la réussite de ce projet ambitieux dépend préalablement de l'étude de certains détails concernant les offres immobilières en question. Par exemple, il convient de déterminer le régime de l'opération : indivision ou création de société civile immobilière ?

En outre, il sera également indispensable de voir de près les détails de la cohabitation, notamment la souscription d'une assurance adaptée : au-delà de l'assurance habitation minimale requise, chacun pourra souscrire un contrat plus optimisé à son propre nom.


L'indivision, pour devenir propriétaire entre amis

L'indivision est l'une des options possibles pour acheter un bien immobilier entre amis. Le principe est simple : deux ou plusieurs personnes se cotisent pour récolter la somme nécessaire à l'achat du logement. Les co-acheteurs peuvent alors choisir d'inscrire la participation financière de chacun dans l'acquisition dudit bien immobilier. Autrement, la répartition équitable s'appliquera automatiquement. Bien évidemment, tous les co-acheteurs pourront profiter de la propriété dans son entité, même si les montants investis ne sont pas équitables.

Un autre point important est à préciser : acheter un bien immobilier en indivision implique que ledit bien est « indivis ». Si l'un des co-acheteurs souhaite donc se rétracter par la suite et vendre sa part, les autres ne pourront s'y opposer et le bien immobilier devra être vendu. Il est donc indispensable que tous les co-acheteurs aient une vision accordée sur le long terme. Dans ces conditions, autant choisir soigneusement les personnes avec qui acheter un logement en indivision !

La SCI, une option intéressante et plus souple

Il est également possible d'acquérir un bien immobilier entre amis en constituant une Société civile immobilière (SCI). Les acquéreurs ne sont pas propriétaires de manière directe, mais plutôt détenteurs de parts au sein de la SCI créée. Contrairement à l'indivision, celle-ci permet à chacun de détenir des parts de la société à hauteur de ce qu'il a investi.


Le principal avantage, c'est qu'il est possible de fixer préalablement les règles de la propriété à travers des statuts bien précis. En cas de litige, il suffira alors de se référer aux statuts fixés, au moment où la SCI a été établie. C'est la raison pour laquelle il est important que ces statuts soient rédigés par un professionnel du droit.

Quid de l'assurance habitation ?

Que ce soit en SCI ou en indivision, l'acquisition d'un bien immobilier entre amis nécessite la souscription d'une assurance habitation. Les copropriétaires peuvent alors se mettre d'accord sur le type de contrat à souscrire, selon les besoins et le budget disponible. Tout au moins, une assurance responsabilité civile devra être souscrite. Si cependant l'un des associés souhaite bénéficier d'une couverture plus efficace à travers des garanties optionnelles, voire une assurance tous risques, il sera libre de souscrire un tel contrat à titre individuel, sans impliquer les autres propriétaires.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)