Le risque électrique, une menace qui plane sur près de 7 logements loués sur 10 en France
un service de meilleurtaux.com

Le risque électrique, une menace qui plane sur près de 7 logements loués sur 10 en France

Les accidents domestiques liés à l’installation électrique sont très nombreux en France. Il est vrai que la qualité de vie des ménages a progressé en 40 ans, mais les installations demeurent à risques en raison de leur vétusté. Le parc locatif en France est alors composé à 68% de biens immobiliers à risque électrique.

Le risque électrique, une menace qui plane sur près de 7 logements loués sur 10 en France

La France recense actuellement quelque 50 000 sinistrés et une quarantaine de morts chaque année à cause des électrocutions domestiques. Ce bilan catastrophique est souvent dissimulé derrière la qualité de vie des ménages français, qui elle, a connu une nette progression.

Seulement, il se trouve que 68% des biens immobiliers mis en location sur le marché sont victimes de la vétusté de leurs installations électriques. Louer un logement ancien peut alors être moins onéreux et permet d'accéder à de beaux quartiers, mais la méconnaissance des malfaçons et des anomalies au niveau des branchements électriques constitue un risque réel et grave.

Le parc locatif en France est dangereux

Soucieux d'apporter une solution aux nombreux sinistres par électrocution en France, le Groupe de réflexion sur la sécurité électrique dans le Logement (GRESEL) a récemment mandaté Promotelec pour réaliser une étude auprès des ménages français.


Ce sont alors 5 000 biens immobiliers qui ont vu leur diagnostic électrique scruté. Les résultats de l'étude montrent que le parc locatif en France est menacé par la vétusté de ses installations électriques.

En moyenne, les logements en location comportent entre 3 et 4 anomalies. 68% de ces biens immobiliers en location affichent au moins une altération au niveau de leur système électrique. Dans l'ensemble, le risque électrique touche environ deux habitations sur trois.

Les principaux risques connus

Tous les ans, une quarantaine de personnes décèdent en France à cause d'une électrocution. Les sinistrés eux, se chiffrent à environ 50 000 par an. Grâce à l'étude menée par Promotelec et le GRESEL, il a été permis de déterminer les principaux risques.

Tout en haut de l'échelle se trouve le défaut ou l'inexistence d'une prise de terre, ce qui représente 41% des cas. Ensuite, l'ancienneté des installations ainsi que celles afférentes à la protection électrique et qui sont défectueuses, font partie des causes qui provoquent les risques d'électrocution.

Elles représentent respectivement 34% et 27% des cas. Enfin, les bailleurs n'ont qu'une connaissance limitée des installations électriques du bien immobilier qu'ils proposent à la location.

La prévention, plus que jamais indispensable

Face à ces statistiques effarantes, les ménages n'ont guère d'autre choix que la prévention. Mais alors, comment procéder ?

Tout d'abord, il est très important de réaliser sans attendre un diagnostic électrique. Ainsi, les locataires comme les propriétaires seront en toute connaissance de cause quant à l'état des installations électriques. Par ailleurs, la souscription d'une assurance multirisque habitation peut s'avérer payante pour le locataire, afin de se prémunir des risques divers liés à ces installations électriques.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)