Bruxelles annonce les seuils de CO2 en vigueur en 2020
un service de meilleurtaux.com

Bruxelles annonce les seuils de CO2 en vigueur en 2020

Bruxelles a dévoilé les nouveaux objectifs d’émission de CO2 que devront respecter les constructeurs automobiles en Europe d’ici 2020. La barre est placée haute, si bien que l’électrification s’avère incontournable. Pour les constructeurs, la partie s’annonce serrée, notamment pour certains d’entre eux qui devront redéfinir entièrement leur stratégie marketing.

Bruxelles annonce les seuils de CO2 en vigueur en 2020

Dans le cadre de la préservation de l'environnement et en vue de limiter le réchauffement climatique, la Commission européenne a fait connaître les objectifs d'émission de CO2 qui seront applicables à compter de 2020.

Dans ces conditions, la mobilité propre sera incontournable, car la technologie électrique peut répondre à la fois aux différents besoins des consommateurs et aux critères écologiques.

Dans ce contexte, tous les constructeurs ne partiront pas sur un même pied d'égalité, certains ayant déjà de l'avance sur les autres. Par exemple, Toyota ou les marques du groupe PSA n'auront pas à déployer autant d'efforts que Daimler-Mercedes, BMW ou encore Volkswagen d'ici 2020.


Les exigences de Bruxelles inquiètent les constructeurs

D'ici 2020, Bruxelles exige que l'émission moyenne de CO2 d'une voiture soit de 95 grammes par kilomètre en Europe.

Les constructeurs qui outrepasseront ce seuil se verront affliger des sanctions financières importantes, les amendes pouvant atteindre des montants à 10 chiffres. Alors que le marché est dopé par l'essor des SUV, il est évident que les constructeurs vont désormais adopter une stratégie nouvelle, en vue de ces récentes réglementations en matière d'émission de CO2.

L'inévitable électrification

Face à ces nouvelles exigences, les constructeurs devront alors réfléchir sur les technologies à exploiter dans l'avenir. En matière de réduction de CO2, il est évident que seules les voitures 100% électriques peuvent garantir le « zéro émission » de gaz à effet de serre. En effet, nous avons ci-après les réductions attendues des différentes motorisations écologiques, par ordre décroissant :

  • voitures électriques (100%) ;
  • plug-in hybrid, rechargeables sur prise (65%) ;
  • voitures hybrides (30%) ;
  • mild Hybrid (15%).

Cependant, il faut également noter qu'en termes de coût, le classement est le même : les voitures électriques sont les plus onéreuses. Le surcoût par rapport aux modèles classiques peut atteindre les 7 800 euros. Encore heureux que certains domaines comme l'assurance automobile soient moins cher vis-à-vis des voitures électriques et que des bonus écologiques soient attribués aux acquéreurs de tels véhicules.

Certains constructeurs sont légèrement en avance sur d'autres

Dans la course à la réduction de CO2 d'ici 2020, le point de départ n'est pas similaire pour tous les constructeurs. Par exemple, Volkswagen et Mercedes devront diminuer respectivement leurs émissions de CO2 respectivement de 4,8% et 4,6%, tandis que BMW sera tenu de fournir des efforts de réduction de 4%. Les meilleurs élèves sont Toyota et le groupe PSA.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €