L’économie collaborative influence les compagnies d’assurances
un service de meilleurtaux.com

L’économie collaborative influence les compagnies d’assurances

Au niveau mondial, l’essor de l’économie du partage est inévitable depuis quelques années, et la France n’échappe pas à cette règle. En 2018, le pays a même enregistré une forte hausse dans ce domaine où l’accès à des services de location a nettement évolué. Un changement qui a fortement influencé les compagnies d’assurances.

L’économie collaborative influence les compagnies d’assurances

L'économie collaborative est encore, pour beaucoup, un terme assez flou. Pourtant, elle fait d'ores et déjà partie intégrante de la vie des consommateurs puisque de nombreuses plateformes spécialisées dans ce domaine dominent le marché actuellement ne serait-ce que de parler de BlaBlaCar ou d'Uber.

Étant un système de location de biens ou de transport, il est étroitement lié à l'assurance. Mais puisqu'il s'agit d'un tout nouveau type de service, les différentes compagnies sont obligées d'adapter leurs offres afin de répondre aux attentes de la clientèle entrainant ainsi un bouleversement conséquent de leurs activités. Dans ce sens, la plupart des assureurs français se sont déjà engagés à changer leur manière de fonctionner.


L'économie collaborative et les assurances sont liées

Si l'économie collaborative est encore un terme méconnu pour certain, il est pourtant sollicité par la majorité des Français puisque neuf sur dix d'entre eux se disent y avoir recours au moins une fois. D'autres le connaissent mieux en tant qu'économie de partage.

Quoi qu'il en soit, ce système consiste à permettre à des particuliers d'accéder à différentes offres de location de bien ou de moyen de transport en cultivant l'esprit de partage et de confiance, grâce à l'intervention des plateformes spécialement dédiées.

C'est à ce moment-là que les assurances entrent en coulisse, car ces prestations nécessitent des couvertures. Cependant, les services génériques proposés par les établissements ne répondent pas exactement aux besoins de la clientèle.

Les assureurs cherchent à s'adapter

Avant l'avènement de l'économie collaborative, l'objectif principal des assureurs était de couvrir le bien loué. Mais depuis, ils sont contraints de s'adapter à un nouveau modèle économique particulièrement en vogue qui les oblige à assurer l'usage qu'on en fait. Ainsi, la majorité d'entre eux proposent des contrats inédits.

C'est bien le cas pour Allianz France qui est une compagnie spécialisée dans l'assurance camping car en s'alliant avec Wikicampers qui est un site spécialisé dans la location de caravane entre particuliers.


Comme beaucoup d'autres, AXA France s'est également lancé dans ce nouveau concept. Ainsi, en s'associant avec BlaBlaCar par exemple, l'entreprise propose une couverture spécifique destinée aux covoitureurs. En collaborant avec la plateforme collaborative Uber elle permet également aux chauffeurs indépendants d'être assurés.

Concrètement, trois points majeurs ont changé au niveau des assureurs et des assurés lorsque ces derniers souscrivent à des services rattachés au marché collaboratif. De ce fait, la première chose à retenir est la durée des contrats qui est devenue plus courte. Les critères de détériorations des biens aussi sont à considérer puisque les niveaux d'usures en économie collaborative sont plus significatifs. Et pour finir, le statut de particulier n'est vraiment plus considérer comme tel puisqu'il est considéré comme un professionnel.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)