Les risques et avantages du partage des données personnelles sur les assurances
un service de meilleurtaux.com

Les risques et avantages du partage des données personnelles sur les assurances

Comme tous les secteurs d’activité, l’assurance a été touchée par les changements liés à la numérisation des services. D’ailleurs, la plupart des assurés utilisent de plus en plus de gadgets connectés pour accéder à leur contrat moyennant le partage de leurs données personnelles en ligne. Des renseignements qui permettent d’obtenir certains avantages, mais comportent aussi des risques.

Les risques et avantages du partage des données personnelles sur les assurances

Avec l'essor de la digitalisation, le secteur de l'assurance connait des changements non négligeables. Il doit s'adapter aux besoins des consommateurs qui requièrent de plus en plus des services accessibles via des objets connectés comme les Smartphone.

Ces derniers peuvent d'ailleurs y parvenir grâce à des plateformes dédiées sur lesquelles ils peuvent souscrire, grâce à leurs données personnelles. Une initiative à la fois avantageuse, mais qui représente également une menace. En effet, l'essor des pirates informatiques gagne de plus en plus de terrain actuellement d'autant que les différents supports utilisés ne sont pas vraiment sécurisés si l'on tient compte des études menées par Fortify en 2014.


Le partage des données n'est pas sans risques

L'utilisation des objets connectés pour accéder à un service d'assurance n'est pas sans risques. Du moins c'est ce qu'affirme l'étude menée par Fortify, un organisme dédié à la cybersécurité.

En effet, cette section d'HP avance que la majorité (80%) de ces outils ne nécessite pas de mot de passe complexe et 60% d'entre eux ne disposent pas d'interface suffisamment sécurisée. Et avec l'émergence et le développement croissant des cyberattaques, ces dispositifs ne peuvent pas garantir la sécurité optimale des données partagées via une application mobile ou web.

Selon ce cabinet d'étude, cette situation s'explique par le manque d'expérience des fabricants face à ce type d'agression, mais aussi par l'absence de normes à respecter. Une simple négligence quant à l'utilisation de certains composants de protection peut également en être la cause.

Le partage des données peut être avantageux en assurance

À part sa simplicité d'utilisation et son efficacité, l'un des plus grands atouts du partage des données se fait remarquer dans plusieurs domaines comme celui de l'assurance auto en permettant aux conducteurs de gérer au mieux leurs dépenses. Tout cela, grâce à l'intégration d'un boîtier connecté dans leur véhicule. L'e-santé y trouve également son compte puisqu'elle permet aux assurés de profiter d'un meilleur suivi des pathologies.


La législation est également du côté des abonnés depuis la mise en place de la RGPD (réglementation sur la protection des données). Une mesure qui permet entre autres de renforcer les droits de ces derniers en accordant le droit à l'oubli ou en donnant l'accès à la récupération des données dans un format ouvert et lisible sur machine.

Grâce à ce texte, les assureurs ne seront pas tentés de revendre les informations qui peuvent d'ailleurs être d'éventuelles sources de revenus importants. Ils sont, au contraire, obligés de prendre les mesures nécessaires à la protection de ces dernières. D'ailleurs, ils sont même tenus de jouer sur la transparence quant à l'utilisation de ces renseignements.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €