La MACSF est la première mutuelle à lancer un chatbot de souscription
un service de meilleurtaux.com

La MACSF est la première mutuelle à lancer un chatbot de souscription

Désormais, les étudiants qui préparent leur diplôme de médecine ou de dentiste peuvent souscrire une assurance responsabilité civile en ligne. Le 23 juillet dernier, la Mutuelle d'assurances du corps de santé français (MACSF) a instauré un agent conversationnel destiné à répondre aux questions courantes sur la responsabilité civile médicale. Cet outil a été développé en interne et permet de conclure directement un contrat.

La MACSF est la première mutuelle à lancer un chatbot de souscription

La révolution numérique n'épargne pas le domaine de l'assurance. Le secteur se met progressivement à l'intelligence artificielle pour améliorer l'expérience client.

Nombreuses sont les compagnies d'assurance et les mutuelles qui se servent actuellement de robots conversationnels pour échanger avec la clientèle. Certains d'entre eux donnent des conseils, tandis que d'autres promeuvent de nouveaux produits et services.

Le plus grand partenaire des médecins et des praticiens décide de lancer un chatbot destiné à inciter les étudiants dans le domaine de la santé à souscrire une assurance responsabilité civile.

Il est, effet, le premier assureur à l'effectuer. ChatDoc est disponible sur la messagerie de Facebook et répond aux principales questions posées par les étudiants, de manière pédagogique et en toute simplicité.


Quand la souscription devient pratique grâce aux réseaux sociaux

Aucun professionnel de santé n'est à l'abri d'une faute professionnelle durant sa carrière, qu'il soit médecin généraliste, infirmier ou chirurgien.

La souscription d'une assurance responsabilité civile est recommandée pour exercer la profession en toute sérénité. Détenir une telle garantie est également utile lors de la réalisation de stages professionnels.

Grâce à cette couverture, l'assureur prend en charge les dommages causés accidentellement à des tiers, lorsque l'assuré est tenu pour responsable. Les étudiants en médecine seront protégés en cas d'éventuelles plaintes.

De la recherche d'information à la souscription d'une assurance

« Plutôt que de les faire venir à nous, nous allons là où ils sont, là où ils échangent… Résultat : la prise d'infos et la souscription se font en un seul mouvement, sans couture comme on dit ».

La directrice Marketing de la mutuelle, Ségolène de Dianous, justifie la création du chatbot en ces termes. Il s'agit d'une solution deux en un qui permet aux assureurs de se concentrer sur les tâches à forte valeur ajoutée. Cet avatar peut répondre aux questions concernant l'assurance responsabilité civile professionnelle, sans pour autant fournir des explications détaillées. Les réponses restent basiques.

Les supports ergonomiques séduisent les étudiants en médecine et en soins infirmiers

Si le partenaire assurantiel des futurs médecins s'est lancé dans cette démarche pour approcher sa cible, c'est surtout parce qu'elle a déjà expérimenté la souscription en ligne. Celle-ci a fait ses preuves chez les mobinautes.

Ceci dit, les jeunes étudiants dans le domaine de soins infirmiers sont attirés par les outils pédagogiques en phase avec leur génération. De plus, la communication demeure plus fluide sur les messageries sociales.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)