Marché de l’automobile : l’optimisme est de mise chez les constructeurs
un service de meilleurtaux.com

Marché de l’automobile : l’optimisme est de mise chez les constructeurs

On peut d’ores et déjà dire que le mois d’août a été une période faste pour le marché de l’automobile, surtout pour les ventes de voitures neuves. Mais les concessionnaires ne semblent pas encore rassasiés et s’attendent toujours à quelques belles surprises jusqu’à la fin de l’année.

Marché de l’automobile : l’optimisme est de mise chez les constructeurs

La CCFA parle d'une croissance pouvant aller jusqu'à 5 %

Au début de l'année, le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) avait émis une prévision positive, à savoir une croissance de +2 % pour le mois de janvier.

Contre toute attente, la hausse a été plus importante qu'attendu et pour le mois d'avril, les estimations tournaient autour de +3 %.

Fin août, les chiffres ont explosé, ce qui permet à Christian Peugeot, Président de la CCFA, de tabler sur une progression de +5 % d'ici la fin de l'année. Selon lui :

« De nombreux constructeurs vont bientôt se retrouver en rupture de stock, tellement le marché de l'automobile semble avoir le vent en poupe. À cela s'ajoute l'adoption des nouvelles normes WLTP, portant sur l'obtention des homologations pour les voitures neuves ».

Entrées en vigueur le 1er septembre dernier avec des tests réputés plus réalistes que les anciennes règles NEDC, les normes WLTP sont particulièrement redoutées par les constructeurs qui s'empressent alors de liquider les véhicules qu'ils ont produits et qui sont encore en magasin.


Les offres en tout genre fleurissent pour séduire les acheteurs

En plus de se livrer à une concurrence toujours plus féroce, les constructeurs usent de toutes les stratégies marketing pour écouler leurs véhicules. Location longue durée (LDD), location avec option d'achat (LOA), véhicules de démonstration (VD)… Tout ceci favorise la vente des voitures neuves.

Les seules marques qui ne s'empressent pas trop d'immatriculer leurs véhicules sont Peugeot et Citroën puisqu'ils ont déjà obtenu leur homologation.

Les voitures d'occasion ne profitent pas vraiment de cet emballement

Les ventes d'assurance auto pour les véhicules d'occasion sont en recul, du fait de la bonne santé affichée par le segment des voitures neuves. Depuis janvier, une baisse de -1,7 % a été constatée.

La situation est encore plus préoccupante si l'on ne tient compte que du seul mois d'août avec un repli de -6,4 %.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €