Le logement des séniors doit évoluer avec eux
un service de meilleurtaux.com

Le logement des séniors doit évoluer avec eux

Avec l’avancée en âge et une perte progressive de l’autonomie, il devient très difficile pour un aîné de vivre dans son domicile. Les gestes qui paraissaient jadis anodins nécessitent désormais un redoublement d’effort. Et certaines pièces de la maison deviennent carrément sources de danger. D’où la nécessité de procéder à des travaux d’aménagement, tant qu’on est encore en pleine possession de ses moyens.

Le logement des séniors doit évoluer avec eux

De plus en plus de séniors refusent d'aller en maison de retraite

Les maisons de retraite apparaissent comme la solution idéale pour les personnes en âge avancé et souffrant d'une mobilité réduite.

Dans ces établissements spécialisés, elles ont à leur disposition des accompagnateurs spécialement formés pour les aider dans les gestes de la vie quotidienne (se laver, aller aux toilettes, s'habiller…). Leur santé fera en outre l'objet d'un suivi régulier et des soignants veilleront en permanence à leur confort physique et leur bien-être moral.

Sauf que bon nombre de séniors refusent cette option. Ils ne veulent tout simplement pas quitter leur foyer.


La seule solution qui s'offre aux enfants reste donc d'aménager la maison pour répondre aux besoins spécifiques de leurs parents âgés.

Partant de ce constat, Paul Ténart, patron de l'Agence Dom&Vie Auvergne, a élaboré un guide pour l'adaptation du logement au maintien à domicile, et ne manque pas de rappeler qu'

« À l'heure actuelle, seuls 6% des logements de séniors en France sont aux normes requises ».

Avec leur perte progressive d'autonomie, les personnes âgées vivant seules sont exposées à des accidents domestiques, pouvant entraîner des blessures graves, voire le décès. D'ailleurs, ces derniers sont à l'origine de la disparition de 9 000 de nos aînés chaque année, en moyenne.

Quels types d'aménagement entreprendre ?

D'abord, pour les personnes âgées n'ayant pas la chance d'habiter dans un logement en rez-de-chaussée. Aujourd'hui, des dispositifs existent pour les aider à monter et descendre les escaliers sans se fatiguer et en toute sécurité.

Ensuite, le plus gros des travaux concerne la salle de bain. Exit la baignoire, une douche est plus adaptée. Il faut également veiller à ce que le carrelage ne soit pas glissant. Dans la cuisine, les éléments doivent être facilement accessibles.

Aussi coûteux que puissent être ces aménagements, ils ne doivent pas être ignorés.

En plus, de nombreuses aides financières sont disponibles pour réduire le coût de ces travaux.

Ajoutée à cela une bonne assurance habitation, et les personnes âgées peuvent envisager de couler encore des jours heureux dans leur maison.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)