Les préjugés à l’égard des femmes au volant persistent
un service de meilleurtaux.com

Les préjugés à l’égard des femmes au volant persistent

Les femmes sont souvent victimes de préjugés concernant leur manière de conduire sur la voie publique. Et pourtant, les statistiques montrent que ces préconçus ne sont pas fondés. En effet, 82% des accidents mortels survenus en 2016 en France ont été commis par des hommes. La gent féminine est-elle alors réellement plus dangereuse au volant ?

Les préjugés à l’égard des femmes au volant persistent

Qui de l'homme ou de la femme conduit mieux ? Telle est la question qui a largement été débattue au cours de nombreuses décennies. Les femmes ont longtemps hérité d'une mauvaise réputation au volant. Les préjugés les concernant sont nombreux : elles ne feraient pas assez attention, seraient plus nerveuses…

Les chiffres montrent pourtant qu'il en est autrement : statistiquement, les hommes commettent beaucoup plus d'infractions et ont été plus nombreux que les femmes à avoir causé des accidents mortels. S'il est vrai que les femmes sont davantage distraites au volant, les hommes, eux, montrent une conduite plus risquée.

Que disent les résultats d'examen du permis de conduire ?

Si l'on se réfère aux chiffres bruts, on peut croire que les femmes sont presque aussi nombreuses que les hommes à obtenir un permis de conduire. En effet, durant l'année 2016, 423 000 permis ont été délivrés pour des hommes, contre 407 000 du côté de la gent féminine.


Et pourtant, il faut admettre que la différence entre le nombre de candidats masculin et celui des candidats féminins est significative : 672 000 hommes se sont présentés à l'examen de conduite, contre 765 000 femmes. Ces chiffres donnent alors un taux de réussite en faveur des hommes, à 63% contre 53%.

Les hommes auteurs de plus de délits et d'infractions routières

L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) affirme que la gent masculine domine largement en matière d'infractions routières et de délits. Il suffit de se référer aux points retirés sur les permis en France : 67% des concernés sont des hommes.

Ces chiffres ne s'améliorent pas lorsqu'on parle des jeunes conducteurs : les permis probatoires qui sont annulés pour solde nul concernent les hommes à 90%.

Cependant, les femmes sont également à l'origine d'infractions. L'ONISR précise alors une nuance à faire :

« Il apparaît que les hommes se caractérisent par des comportements à risques alors que les femmes sont, elles, moins attentives au volant ».

Le sexe n'est plus un critère à retenir pour l'assurance

Statistiquement, les femmes adoptent des comportements moins risqués au volant, elles sont donc moins concernées par le malus auto. Leur faible taux d'accidentalité leur a fait bénéficier de tarifs plus avantageux en matière d'assurance auto.

La Cour de justice de l'Union européenne a cependant décidé que la distinction de sexe relevait de la discrimination, notamment lorsqu'il est question de fixer le montant d'une prime d'assurance. Depuis 2012, ce critère n'est donc plus d'actualité.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €