Les « Uber pour chien » enchaînent scandale sur scandale
un service de meilleurtaux.com

Les « Uber pour chien » enchaînent scandale sur scandale

Les propriétaires d’animaux de compagnie peuvent faire des folies pour donner du plaisir à leur compagnon. Allant de l’alimentation, au toilettage et accessoires divers, le marché voit aujourd’hui le développement de start-up qui proposent des services à domicile. Il peut s’agir de garde de chien, ou de simple promenade. Hélas, les principaux concernés manquent encore de pratique.

Les « Uber pour chien » enchaînent scandale sur scandale

Les nouvelles idées sont toujours appréciées, notamment sur le marché américain. Aujourd'hui, sur le continent, plusieurs structures veulent percer dans le domaine du pet-sitting. Avec l'aide du digital, les start-up comme Rover et Wag ont réussi à se faire un renom, grâce à leur application, mais aussi grâce aux services et aux offres qu'elles proposent.

Ces jeunes pousses se focalisent surtout sur le gardiennage et la promenade des chiens. Cela permet de faire gagner du temps aux propriétaires, mais aussi de les rassurer.

Toutefois, les évènements qui sont survenus ces derniers temps ne font que réduire la confiance de la clientèle par rapport à ces start-up. Et ce, malgré les initiatives qu'elles prennent.


Un marché en or

Aux États-Unis, le marché canin intéresse fortement les acteurs économiques. En effet, depuis 3 ans environ, la génération dite « millennials » est de plus en plus attirée par ces animaux de compagnie. D'ailleurs, cette lignée est connue comme étant la population « qui possède le plus de chiens ».

Les start-up comme Wag et Rover sautent sur l'occasion et proposent des offres de plus en plus attrayantes. Afin de séduire encore plus les propriétaires, ces deux entités proposent une application afin de trouver rapidement une personne pour promener leur chien. Un service pratique, étant donné que les intéressés gagneront du temps.

C'est en 2011 que Rover s'est lancé sur le marché. Il met à disposition du grand public une interface qui permet de trouver un dog-sitter ou une personne qui pourra veiller sur l'animal de compagnie. Depuis, l'entreprise enregistre plus de 200 000 salariés, dans 14 000 villes.

Quant à Wag, elle n'a démarré qu'en 2014 en se focalisant surtout sur la promenade de ces petites bêtes. Avec ces 50 000 employés, l'enseigne étend son activité dans une centaine de villes.

Très vite, le succès de ces deux structures est devenu palpable. Désormais concurrentes, elles vont jusqu'à proposer les mêmes produits.


Afin d'optimiser leur développement, elles optent aujourd'hui pour une stratégie de diversification.

La PDG de Wag, Hilary Schneider, a récemment évoqué un service pratique, disponible via l'application, qui est l'euthanasie des animaux.

Une série de scandales à l'affiche

Malgré ce succès fulgurant, ces start-up ne manquent pas de faire la une des journaux locaux américains. Certes, Wag et Rover prennent en charge les frais médicaux en cas de problème survenu durant ou après la promenade, mais cela ne semble pas suffisant.

D'ailleurs, il est recommandé aux propriétaires de toujours souscrire une assurance chien afin de se prémunir face à une telle situation.

Ces entités prennent l'initiative de se rapprocher des concernés, pour trouver des arrangements ou encore elles dépensent des fortunes pour retrouver les animaux de compagnie portés disparus.

La série de scandale a commencé lorsqu'un chihuahua été porté disparu dans Manhattan, alors qu'il était sous la surveillance d'un promeneur de chez Wag.

Malgré la réactivité de l'enseigne, comme l'impression de plusieurs avis de recherche ainsi qu'une promesse de récompense, les efforts ont été vains. Wag a dû apporter le cadavre du chien auprès de son propriétaire. L'affaire a pris encore plus d'ampleur lorsque la propriétaire a annoncé que la dépouille ne correspondait pas à son chien. Mais Wag n'a plus continué ses recherches.

Suite à cette histoire tragique, plusieurs individus dénoncent une histoire similaire, entraînant la mort de leur compagnon :

  • Noyade de chien 
  • Accidents de toutes sortes 
  • Combats de chiens 
  • Disparition

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)