Un pic artificiel observé sur les ventes de véhicules sur le marché européen
un service de meilleurtaux.com

Un pic artificiel observé sur les ventes de véhicules sur le marché européen

La mise en application du nouveau protocole d’homologation serait responsable de l’augmentation artificielle des ventes de voitures dans le Vieux continent. La norme Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedures (WLTP) aurait incité les industriels du secteur de l’automobile à proposer des réductions considérables sur le prix de leurs nouvelles automobiles. Puisqu’elle s’avère plus réaliste et donc plus contraignante, certains véhicules ne trouveront plus aisément preneurs à partir de ce mois de septembre.

Un pic artificiel observé sur les ventes de véhicules sur le marché européen

Le nouveau cycle d'homologation pour les véhicules particuliers est entré en vigueur depuis le 1er septembre de cette année. Ce changement règlementaire n'a pas été sans conséquence sur les ventes de voitures en Europe. En Espagne par exemple, les immatriculations ont progressé de 48,7% en août dernier, contre 40% sur le marché français.

En outre, le marché européen fait un bond de 31,2% durant le même mois. Plus de 25% de ces immatriculations concernent des voitures de la marque allemande Volkswagen, entre le mois de janvier et le mois d'août, quand les ventes des marques de luxe dégringolent. Selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA), cette tendance se justifie par l'application de la nouvelle procédure.


Quand les constructeurs tentent d'anticiper les ventes après la période transitoire

Le protocole Nouveau cycle européen de conduite (NEDC) vient d'être remplacé par un cycle d'homologation plus réaliste. Le mode de calcul du niveau d'émission de CO2 est donc plus strict, ce qui risque d'influer sur la taxe écologique.

Face aux incertitudes qui persistent dans le secteur, les industriels choisissent d'anticiper les tendances du marché en accordant massivement des remises sur certains véhicules avant la date fatidique. Si les immatriculations de la compagnie Renault augmentent de 57,8% en août, celles du géant PSA (Peugeot, Citroën, DS) progressent de 17,9%. Mais le constructeur allemand Volkswagen, qui totalise plus de 25% des immatriculations sur le marché européen, reste en lice avec une croissance des ventes de 41%.

Le géant Volkswagen ne faiblit pas

Certaines marques ont décidé de vendre la plupart de leurs voitures à des prix imbattables avant le 1er septembre de cette année. Ce n'est peut-être pas le cas des voitures de luxe allemandes qui ont vu leur vente baisser considérablement.

Les livraisons de la marque Daimler par exemple, régressent de 2,8% au mois d'août dernier. Les prix affichés par tout comparateur assurance concernant les véhicules de luxe seront-ils également revus à la baisse ?


Toyota, de son côté, n'a rien à craindre sachant qu'il investit dans des automobiles à double motorisation. D'ailleurs, les immatriculations bondissent de 19,4% en août 2018. Néanmoins, le « maître » du secteur demeure le constructeur allemand Volkswagen.

Hausse des immatriculations des véhicules d'entreprise

Un professionnel travaillant chez Jato Dynamics, Felipe Munoz, affirme que les immatriculations de voitures de fonction ont quadruplé comparées aux livraisons destinées aux particuliers. Que révèlent ces chiffres ? Felipe Munoz constate que les tendances sont biaisées par l'application de la nouvelle norme.

Un professionnel de l'Observatoire du secteur de l'automobile énonce que les ventes et les locations de longue durée retrouveront leur rythme vers la fin de l'année, après que l'effet WLTP se soit estompé.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €