Seulement 7,6% de femmes conduisent des deux-roues motorisés
un service de meilleurtaux.com

Seulement 7,6% de femmes conduisent des deux-roues motorisés

Ils ne passent pas inaperçus lorsqu’ils circulent dans les quartiers parisiens, non seulement parce que les conducteurs apprécient appuyer sur l’accélérateur, mais également parce que leur moteur est bruyant. Par ailleurs, de suffocantes fumées noires sortent souvent des gaz d’échappement. En plus de polluer l’air, ils provoquent de nombreux accidents sur la route. Qui sont au guidon de ces deux-roues motorisés ?

Seulement 7,6% de femmes conduisent des deux-roues motorisés

Dans l'Hexagone, les hommes montent plus souvent à vélo que les femmes. La gent masculine représente en effet près de 60% des cyclistes.

Pour savoir ce qu'il en est des deux-roues motorisés, un journaliste indépendant nommé Olivier Razemon décide de descendre directement sur le terrain. La zone d'observation s'est délimitée à la capitale parisienne, près de la place de la République.

L'étude a été entamée pendant trois mois, lorsque la circulation s'est avérée difficile. Il y a eu lieu d'observer les scooters électriques et les motos qui ont emprunté une piste cyclable. Une attention particulière a été accordée au sexe des conducteurs et au nombre de personnes à bord de chaque véhicule.


Un mode de transport des plus inégalitaires

Le journaliste note que la plupart des deux-roues motorisés sont des scooters équipés d'une motorisation thermique. Seulement 6,8% des engins sont électriques. Ils regroupent les deux-roues de livraison et les véhicules en free floating.

1,08 personne, tel est le nombre de personnes que les deux-roues motorisés transportent en moyenne, contre un taux de l'ordre de 1,2 individu par jour pour les automobiles.

94% des conducteurs responsables d'accidents sont de sexe masculin

Dans les sociétés patriarcales comme la France, l'éducation diffère selon qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme. Certains individus de sexe masculin ont par exemple été initiés depuis leur plus jeune âge, à la prise de risque.

On peut donc s'attendre à ce que les hommes soient plus enclins à provoquer des accidents de la circulation que les femmes. Pour ces dernières, l'assurance deux-roues serait donc relativement moins élevée. Toutefois, les conducteurs de motos sont moins concernés par les sinistres que les scootéristes, qui totalisent 12,1% de contraventions.

Les chiffres publiés par la Sécurité routière avancent justement que 375 scootéristes de sexe masculin ont heurté un piéton dans la capitale en 2016. Le nombre de femmes responsables d'accidents s'établit à 25 seulement. Quand le véhicule transporte deux personnes (8,4% des cas), elles se mettent souvent à l'arrière de la moto, tandis que les hommes conduisent.


Comme chez les chauffeurs de taxi

Concernant les conducteurs de motos et de scooters circulant à Paris, les femmes sont sous-représentées. En 2010, 92,4% des usagers sont des hommes, soit 575 scootéristes sur 622. Si on étend l'observation à la région francilienne, on constate une imposante majorité d'homme (87%) parmi les conducteurs.

Les femmes montent, pour la plupart des cas, dans les transports en commun. D'après un élu de l'Union des transports publics (UTP), plus de la moitié des usagers de bus sont de sexe féminin.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)